Kroussar
Biographie

Le 17 avril 2015, à l'occasion du quarantième anniversaire de la chute de Phnom Penh, les médias sont revenus sur l'histoire du Cambodge. Étrange pudeur, conformisme ou ignorance : la vérité était encore escamotée, aucune information claire sur les événements.
De mes souvenirs surgirent des images de ce jeune homme que j'étais alors.

Mais au lieu de faire renaître des enchantements, une intraitable révolte m'envahit, au point de n’en plus dormir...

Je me devais de dire ce qui s'était réellement passé...

Kroussar a noté ces livres

5
J'ai bien aimé. Le style est intéressant, la façon de décrire toutes ces scènes à travers les yeux de Léo, de son innocence, de sa perception... Très agréable à lire. Merci pour ce partage.
Publié le 05 Mars 2021
5
@Mary Carillo, Bienvenue dans le monde de monBestSeller, un monde fait pour vous, où votre plume va pouvoir s'exprimer pleinement. Une plume vive, audacieuse, portant des mots lourds de significations ; une plume de combat pour défendre les causes perdues, face à l'absurdité humaine. Votre style percutant m'a séduit, m'a transporté sur les pas d'Eicca entre réalité émouvante et réalité troublante. Le tout ponctué d'humour avec une pointe d’ironie. Merci pour ce partage. Et prenez soin de vous.
Publié le 27 Février 2021
5
Alors, en attendant la suite, puisqu'à la page 184 vous mentionnez "Fin de la première partie", je vous confirme l'intérêt que j'ai eu à vous lire. Un roman vraiment passionnant, intelligent, qui nous emporte dans un futur plausible, avec une plume pleine de bon sens et de vérité. Je vous cite : "Quatorze personnes otages d’une intelligence artificielle aux ordres d’intérêts privés, l’enfer venait tout juste de leur envoyer une ultime invitation."  Cette phrase, tirée de votre roman, illustre la monstruosité de l'être humain. En 70 ans, je peux vous certifier que j'ai vu des millions de personnes tuées pour des intérêts privés. Et cela continuera tant que l'humain, ce parasite terrestre, existera. Et comme Diego, cela m'aurait fait mal de crever en me disant que les responsables de toutes ces horreurs ne s’acquitteront jamais de leur dette. Ou encore, comme Svetlana : "La seule chose qui m’obsède, c’est de savoir comment ceux qui nous ont envoyés au casse-pipe vivent avec ça". Des phrases qui résonnent toujours en moi. (C.f. mon témoignage).
Publié le 25 Février 2021
5
Personnellement, j'ai dévoré ce thriller, je n'ai pas lâché les pas de Huysman. Le style percutant, ciselé, ainsi que le langage des hommes et femmes de terrains donnent à l'œuvre toute sa dimension. Bref, un vrai page-turner, qui mérite bien sa constellation d'étoiles.  PS : Syllogisme ou cache-cash mortel ?
Publié le 21 Février 2021
4
Une nouvelle fort plaisante, dotée d'une chute surprenante. Merci pour ce partage.
Publié le 18 Février 2021

Pages