Kroussar
Biographie

Ex-Officier de l'Armée de l'Air, chargé des opérations de renseignement au Cambodge, je me devais de partager cette histoire méconnue. Car je me suis tu trop longtemps... lié par mon devoir de réserve, de discrétion…

Le 17 avril 2015, à l'occasion du quarantième anniversaire de la chute de Phnom Penh, les médias sont revenus sur l'histoire du Cambodge. Étrange pudeur, conformisme ou ignorance : la vérité était encore escamotée, aucune information claire sur les événements. De mes souvenirs surgirent des images de ce jeune homme que j'étais alors.

Mais au lieu de faire renaître des enchantements, une intraitable révolte m'envahit, au point de n’en plus dormir...

Devais-je dire la vérité ? Dévoiler ce qui s'était réellement passé ? Dénoncer les responsables Occidentaux ?...

Kroussar a noté ces livres

5
Excellent ! Un véritable "page-turner", qui nous entraîne sur les pas de Paul, Régis et Emma. On vous lit en apnée, tellement le rythme est soutenu de la première à la dernière page. Bravo, et merci pour ce partage.
Publié le 19 Mai 2020
5
@Martine Fève, Du pure Zola, du Victor Hugo... ! Lina qui nous conte la magnifique histoire de sa vie, de son amour pour l'Irlande, mais pas seulement. Au fil des pages se déroulent des drames humains, des amours déchirés, des liens virtuels entre la vie et la mort, entre l'ici et l'au-delà, cet amour impossible entre Lina et Manuel. Ce roman ne se lit pas d'une traite, oh que non ! La magie des mots, les phrases ciselées, pesées... nous transportent dans un autre monde, pourtant si proche. Il faut prendre son temps pour savourer cette pépite, dont le style nous rappelle celui de grands écrivains ; "Bijou livre" a dit un autre lecteur... c'est sûrement cela, car tout n'est que sensibilité. Bien que le mot FIN résonne encore dans ma tête, je ne peux me libérer de l'emprise de Lina !  Merci encore pour ce partage. Un roman que je recommande aux lecteurs. Amicalement Jean-Claude 
Publié le 10 Mai 2020
4
@Thierry Renaudier. Ça patine un peu au début, on aurait presque envie de faire quelques remarques... puis l'histoire s'emballe, s'affole, pour nous emporter dans un tourbillon invraisemblable dans lequel Vincent tente de s’échapper, avec l'aide de Rémi... Alors bravo pour ce premier roman, avec un scénario bien construit. Toutefois, il faudrait donner un peu plus d'épaisseur aux personnages, dont certains n'apparaissent qu'à travers des dialogues alors qu'ils ont un rôle clé dans le dénouement. Et puis une dernière traque aux coquilles s'impose, vous savez celles qui sautent à la figure du lecteur attentif et qui échappent à son auteur... Encore merci pour ce partage.
Publié le 02 Mai 2020
4
Belle initiative ! Et bravo. J'ai lu avec plaisir certains textes, d'autres ne m'ont pas emballé, question de gout et de sensibilité. Et quelques-uns m'ont vraiment déçu.  Dans l'ensemble, j'ai particulièrement aimé : la sensibilité de Nadine, le percutant d'Hubert, la mise en scène de Catarina,  le hors sujet d'Antoine (si, si : HS), le petit culot de Jacques, le ferment de M.N.C, les Gobelune et Cadichon de Sylvie,  et la douceur de la lampe à huile de Hassen. Que les autres se rassurent ce n'est, et je me répète, qu'une question de vibration, d'émotion. Par contre, je n'ai pas trouvé trace de cette soi-disant "entraide" autoproclamé dans le dernier article. Il m'a semblé que les textes se répartissaient en trois groupes. Collectif avez-vous dit ? Ou trompe l’œil ?  Mais, permettez-moi de citer cette magnifique phrase retenue de cette lecture: "la lecture transforme uniquement quand le bon livre est lu par la bonne personne, au bon moment !" TOUT EST DIT ! Bien cordialement à toutes et tous.
Publié le 30 Avril 2020
4
@Rainaud, Vous retracez une magnifique fresque des événements qui se déroulèrent durant cette guerre qui ne voulait pas dire son nom.  C'est aussi une belle histoire d'amour qui nous entraîne dans les pas de Victor, de Cathy ou de Danielle, qui nous emporte dans l'absurdité des situations, avec ces hommes enclins aux doutes, ces femmes pleines d'espérance, dans la folie de l'horreur, avec ces vies brisées ou perdues... Et malgré, un style lourd et souvent ampoulé, je vous alloue quatre étoiles car cet opus mérite reconnaissance. Pourtant, vous pourriez alléger, supprimer des redondances de descriptions qui alourdissent votre texte et vous conduisent fatalement aux erreurs : maladresses, phrases incomplètes, coquilles et ponctuation incertaine. Bref, prenez le temps de peaufiner ce récit pour en faire une pépite attirante et agréable à lire. Merci pour ce partage. Cordialement
Publié le 27 Avril 2020

Pages