Kroussar
Biographie

Ex-Officier de l'Armée de l'Air Française, chargé des opérations de renseignement, j'ai entrepris l'écriture de ce roman historique, suite à l'insupportable silence, voire les mensonges, qu'entretiennent les médias depuis plus de quarante ans, sur l'histoire du Cambodge. Car ce sont les Occidentaux qui ont plongé le pays dans le chaos. Ainsi, les malheurs du pays ne se résument pas au génocide Khmer Rouge.
Pour avoir vécu et participé à tous les événements qui précipitèrent le pays dans le chaos, je me devais d'apporter mon témoignage, partager un versant d'histoire méconnue, révéler des informations encore tenues secrètes...

Kroussar a noté ces livres

5
@Sylvaine Allié, Magnifique ! Bouleversant ! C'est le moins que l'on puisse dire. Votre plume nous entraîne dans les méandres d'une vie, vacillant entre  le visible et le caché, le tangible et le mental, la vie et la mort. Un roman qui mérite son coup de cœur.
Publié le 31 Octobre 2019
2
L'idée est bonne mais le résultat est assez décevant. De plus, votre récit mérite une sérieuse relecture afin de corriger les nombreuses fautes. De même les dialogues devraient être plus spontanés, plus vrais... Bref, continuez, persévérez, ce n'est qu'un début.
Publié le 30 Octobre 2019
5
@Catarina Viti; Que dire ! Tout commence par une histoire banale ! C'est toujours banal lorsque l'on parle de chien. Mais rapidement, le récit prend du corps, la désespérance humaine surgit dans toute sa splendeur. Et Philippe nous emporte dans ses tourments, nous fait partager ses émotions. BRAVO pour ce nouveau roman, à lire absolument.
Publié le 27 Octobre 2019
2
Belle plume, décidément vous avez un incroyable talent. Et l'érotisme passe au second plan, tant l'histoire psychologique est forte; la détresse est grande, et les mots sont choisis. Non ! Je déconne... C'est Un livre qu'il faut éviter de lire.
Publié le 24 Octobre 2019
5
@Victoire Sentenac, Le plein d'émotion est à son comble. À travers Nina et Viktor, vous avez réussi à faire revivre les doutes, les espoirs, les peurs que le peuple Est-Allemand vivait au quotidien, notamment dans les grandes villes. La peur de la Stasi, cette police politique à la botte de l'armée soviétique, régnant en maître, inspirant dégoût et haine, prête à toutes les répressions pour maintenir l'ordre. De votre belle plume vous nous emportez dans cet univers qui mérite ses pages de mémoire. Un roman incontournable, à lire assurément. Amicalement Jean-Claude.
Publié le 13 Septembre 2019

Pages