Kroussar
Biographie

Ex-Officier de l'Armée de l'Air, chargé des opérations de renseignement au Cambodge, je me devais de partager cette histoire méconnue. Car je me suis tu trop longtemps... lié par mon devoir de réserve, de discrétion…

Le 17 avril 2015, à l'occasion du quarantième anniversaire de la chute de Phnom Penh, les médias sont revenus sur l'histoire du Cambodge. Étrange pudeur, conformisme ou ignorance : la vérité était encore escamotée, aucune information claire sur les événements. De mes souvenirs surgirent des images de ce jeune homme que j'étais alors.

Mais au lieu de faire renaître des enchantements, une intraitable révolte m'envahit, au point de n’en plus dormir...

Devais-je dire la vérité ? Dévoiler ce qui s'était réellement passé ? Dénoncer les responsables Occidentaux ?...

Kroussar a noté ces livres

5
Merci pour ce très bon moment de lecture, qui d'ailleurs est pile-poil dans l'actualité. Savez-vous que L'Éducation Nationale envisage de remplacer l'étude de la bataille de Verdun, par la bataille de la Somme, dans le programme de 1ère ? Ou bien, dans un moment de lucidité, de conserver les deux... Merci également pour votre travail de mémoire, car on a un peu oublié la bêtise humaine de cette époque et les drames qui en découlèrent. Ainsi, on ne peut qu'accompagner Marius et Henriette dans cette sale guerre, qui se voulait la "der-des der". Votre passage sur l'enrichissement des industriels est criant de vérité, malheureusement ces événements se répéteront à l'infinie durant de nombreuses décennies. Alors, ils méritent d'être rappelés ici : "On ne va quand même pas liquider une génération pour le plaisir d’essayer des gaz et des tanks en acier blindé ! Non ce serait indigne ! Et tant pis pour les rois de l'acier, les Krupp, les Schneider, la Compagnie des Forges... tant pis pour le chimiste allemand Bayer... dommage pour Citroën, Renault, Michelin... et la commande de l'État pour des millions d'obus. Toutes ces entreprises dont on saura plus tard qu'elles se retrouvèrent, à l'armistice, assis sur des montagnes d'or. Eh oui, Jean-Noël Cadoux, de tout temps les hommes d'État et leurs lobbyistes n'ont eu que faire des peuples, pourvu que l'on prenne le POUVOIR et que l'on S’ENRICHISSE, rien d'autre, circulez il n'y a rien à voir... Vous qui aimez l’histoire, la vraie, faites-donc un petit détour sur ma page, vous retrouver également toute la barbarie de la race humaine et la honteuse géopolitique des hommes politiques occidentaux.
Publié le 29 Mars 2019
5
@Kiran Syrova Déjà cinq étoiles, pour voir ! Au poker on prend des risques, mais ici aucun ! Car ce roman est une petite merveille dont l'auteur nous tient en haleine jusqu'au dimanche suivant. Merci à vous pour ce partage et à dimanche. Kroussar
Publié le 09 Mars 2019
3
@ Thierry Vitteau J'ai beaucoup aimé votre histoire et ses personnages qui nous portent vers la sérénité et la sagesse. Merci pour ce bon moment de lecture. Très cordialement. PS : faites une dernière chasse aux coquilles, car il en reste quelques-unes. Je ne les ai pas toutes notées mais je me souviens qu'en bas de la page 23 le mot "recherches" semble être orphelin.
Publié le 01 Mars 2019
5
@Nadine LAMAISON Chère Nadine, d'habitude je ne lis aucun extrait, à quoi bon d'ailleurs puisqu'il ne sera pas possible de lui attribuer un petit cœur... Eh oui, c'est la règle sur mBS, dura lex sed lex. Mais je n'ai pu résister, et votre plume m'a encore surpris. J'ai aimé Gina découvrant le monde des grands, la vie, la guerre... avec pour décors une atmosphère que les moins de 60 ans ne peuvent connaître. Car jusqu'à la fin des années cinquante, ce que vous décrivez si bien emplissait mon quotidien. Vous avez su réveiller en moi de vieux souvenirs, des tendresses oubliées, des moments disparus... Merci Nadine pour ce partage. Amicalement Jean-Claude.
Publié le 25 Février 2019
5
@victoire Sentenac J'ai eu un véritable coup de cœur, pour cet hymne à l'amour ! Totalement séduit par la longue Quête d’Élisa, qui nous embarque, nous alpague dès les premières pages. Toutes les complexités de la femme et de l'homme y sont révélées... Deux mondes tellement distants, tellement différents, que tout oppose, qui se rencontrent parfois pour former un couple... La femme irrationnelle, l'homme cartésien, ou inversement. Cela tient parfois du miracle, des mystères de la vie, sans parler des malheurs... Car ce sont les malheurs qui brisent le couple... Et "ICI" dans votre roman tout nous est conté. Chaque homme devrait avoir un exemplaire de "La Nuit sur les Toits" afin d'appréhender sérieusement la vie en couple. LOL J'encourage aussi toutes les femmes à se pencher sur votre belle écriture, elles découvriront que les hommes doivent faire face à leur destin, même si cela provoque des drames, malgré leurs nobles sentiments. Merci pour ce magnifique partage.Cordialement Kroussar
Publié le 20 Février 2019

Pages