Kroussar
Biographie

Ex-Officier de l'Armée de l'Air, chargé des opérations de renseignement au Cambodge, je me devais de partager cette histoire méconnue. Car je me suis tu trop longtemps... lié par mon devoir de réserve, de discrétion…

Le 17 avril 2015, à l'occasion du quarantième anniversaire de la chute de Phnom Penh, les médias sont revenus sur l'histoire du Cambodge. Étrange pudeur, conformisme ou ignorance : la vérité était encore escamotée, aucune information claire sur les événements. De mes souvenirs surgirent des images de ce jeune homme que j'étais alors.

Mais au lieu de faire renaître des enchantements, une intraitable révolte m'envahit, au point de n’en plus dormir...

Devais-je dire la vérité ? Dévoiler ce qui s'était réellement passé ? Dénoncer les responsables Occidentaux ?...

Kroussar a noté ces livres

5
@GEORGES F, Vraiment du beau travail ! Une belle œuvre ! Commencé il y a fort longtemps, les aléas de la vie font que parfois on se focalise sur le plus urgent, j'ai repris ma lecture avec plaisir. Vous nous contez avec brio l'histoire de cette guerre entre Anglais et Français du Canada. Votre plume est agréable et les références historiques sont justes. Aucune fausse note. Bravo pour ce superbe roman qui mériterait d'être publié. Amicalement Kroussar.
Publié le 26 Juillet 2020
5
Bon sang... mais... c'est bien sûr ! Comment n'y avons-nous pas pensé avant !!! Vous êtes un grand savant de Marseille (ou savon de Marseille ? Je ne sais plus !), un Raoult bis, un sauveur.... je vous cite : Parmi les recettes les plus utilisées dans le traitement du COVID-19 et qui ont portée des résultats surprenants sont :  Un Punch composé: 1 d’œuf, ½ cuillère de muscade, 1 cuillère de la carnèle, du zeste de 2 citrons, 1petit boite de lait bouilli à chaud, 40 à 50 ml de rhum, 2 cm d’aloès épluchée et du miel. Le tout blender pour donner un au malade du COVID-19, 1 verre a jeun dans la matinée et 1 verre le soir et pendant 2 à 3 jours suivis en fonction de l’évolution de la maladie.  Un cocktail contenant de: de 1 à 2 l’oignon violet, ½ huitième du miel, 1 cuillère du poudre de carnèle, ½ cuillère de la muscade, d’1 citron archée, 3 gingembre, et d’un morceau de safran pelé. On met le tout dans un blender pour avoir un sirop qu’on va mettre dans un bocal pour en prendre un petit verre de 10 ml chaque matin (à jeun) et soir et pendant 3 a 6 jours suivant l’évolution de la maladie  Une rafraichie de l’Aloès fermentée, composée comme suit : ½ feuille d’aloès épluchée, lavée et trempée pendant 24 heures de temps dans ½ gallon d’eau en buvant une ½ tasse à jeun chaque matin pendant 6 jours.  Thé de gingembre bouilli avec 1 citron coupé matin (à jeun) et soir.  Thé de 3 gingembres pilés bouillis avec 1 citron coupé, à laquelle on ajoute 3 cuillères de rhum dans une tasse matin (à jeun) et soir.
Publié le 25 Juillet 2020
5
Chère, @Annie Pic  Les RH ! Ces deux lettres font penser immédiatement aux "Ressources Humaines", mais dans votre roman, elles prennent un nouveau sens "Robots à l'apparence Humaine". C'est bien pensé surtout que les RH (Ressources Humaines) ont bien souvent aucune ressource et rien d'Humain... Vous avez su nous conter une belle histoire et reproduire les qualités d'emmerdeuse d'Iwea, ce robot à l'apparence de femme. Alors il vaut mieux se donner la mort tout de suite et prier pour que le covid-19 termine rapidement la destruction de la planète, avant d'être confronté à toutes les emmerdeuses humanoïdes. Savez-vous que votre Angel Sheller n'est qu'un enfant de choeur par rapport à Richard Nixon ? Savez-vous que Nixon pour gagner des élections n'a pas hésité à sacrifier plus des 5 millions d'Indochinois ? Un gamin cet Angel. Bref, j'ai aimé votre plume, et l'intrigue bien ficelée. Vous avez de l'imagination et une grosse dose d'anticipation, car le monde devra faire face à des cataclysmes de plus en plus violents. C'est cyclique, et cela dure depuis la création de la planète Terre, alors pourquoi pas une nouvelle race d'humain Immortel pour affronter tous les éléments dévastateurs qui ne manqueront pas de se produire.
Publié le 24 Juillet 2020
4
@Olivier STEPHANI Vous avez le don de manier l'argot parisien, et les anecdotes croustillantes. Parfois, votre plume se fait saccadée, un peu à l'emporte-pièce alors que vous auriez pu donner plus de poésie, notamment lorsque Charles passe au supplice des flammes les petits vieux de l'avenue Kléber. Je suis à la moitié du tome 2. Alors, à très vite. Cordialement Kroussar
Publié le 18 Juillet 2020
5
@Hubert. Monsieur Soluble arrivera-t-il à redresser la situation ? Car il ne fait pas bon vivre à Nant-Zaire, et puis Il en va de la survie de Jean, Naîmo, Victor, Sylvestre, Maco et les autres... Mais, nous le saurons bientôt ! N'est-ce pas Hubert ? Sachant que le scénario ne laisse pas indifférent et que les intrigues s'enchaînent à chaque chapitre, une suite et une fin sont indispensables pour apprécier à sa juste valeur la qualité de votre plume. De plus, c'est une histoire tout à fait contemporaine, déjà que nos vies sont soumises en permanence aux messages subliminaux, aux manipulations des médias... et nous laisse imaginer que le pire est pour demain.  Il y a du George Orwell, en mieux, en plus moderne... Alors, nous, lecteurs, nous exigeons la fin  de l'histoire.  Amicalement Jean-Claude.
Publié le 14 Juillet 2020

Pages