Zultabix

Zultabix a noté ces livres

5
Documentation, érudition, anecdotes, recettes, science du cocktail, je me suis laissé sirupeusement happé par ton ouvrage passionnant. Tu as là je pense matière et tous les ingrédients pour concocter un envoûtant roman. Bien à toi, barman !
Publié le 22 Septembre 2016
5
L'oeil est un gourmet, pareil à la bouche. J'ai plus vu ta nouvelle que je ne l'ai lue. Bravo pour ce joli texte Didierleuenberger. Bien à toi !
Publié le 15 Septembre 2016
5
Impossible de s'échapper de cet univers en formica. On est dedans jusqu'au cou. Le monde entier tient sur cette table, et je viens de comprendre en te lisant que je ne mangerai plus mes tartines de pâté de foie de la même manière. Tu nous parles d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Qui, de notre génération, n'a pas connu une grand-mère Jaja, mon cher "Aubergedes2chamos" ? Ta nouvelle est d'ailleurs à l'image de ton pseudo : drôle, iconoclaste, pathétique, dadaïste, foutraque et si humain. Quoi, un chamo est humain ? Eh ben oui, ma mère traitait toujours mon père de chamo ! Bien à toi !
Publié le 14 Septembre 2016
5
Je vois que nous sommes à peu près de la même génération. C'était soit les Kickers, soit passé pour une tête à Clarks sous la pluie. On juge souvent un homme à ses chaussures. Pourtant seule la chaussure sait si la chaussette a des trous. Merci pour ce petit texte qui m'a fait remarcher sur le chemin de mon enfance. Bien à toi !
Publié le 14 Septembre 2016
5
Que te dire Didier au sujet de "L'héritage de Gaïa" ? Je ne vais pas faire durer mon stupide suspense plus longtemps. C'est bon, c'est très bon même ! C'est pensé aux petits oignons, c'est écrit d'une main universelle, c'est calibré à la virgule. Dès les premières lignes, on se laisse embarquer sur ta pirogue, prêt à descendre l'Amazone les yeux fermés. Le "Réveil de Déborah" monte magnifiquement bien en puissance et nous révèle son choc visuel final, sans esbroufe, avec juste ce qu'il faut de mots et d'angoisse. Bref, c'est maîtrisé de bout en bout. Sinon, le roman est-il achevé ? As-tu cherché des éditeurs ? As-tu essuyé des refus ? En attendant tes réponses, je te souhaite bonne continuation dans ton écriture ciselée. Bien à toi !
Publié le 12 Septembre 2016

Pages