Actualité
Le 22 avr 2022

Les liens étroits entre la littérature, la chanson et la musique (actualisé)

La chanson sera-t-elle reconnue par les juges officiels de la littérature ou de l'art tout simplement ? Art mineur pour certains, monument pour d'autres...Léo Ferré, jean Ferrat, Queen et les Beatles peuvent ils être comparés aux grands de la littérature du XX et XXI ème siècle. Si oui, sur quels critères ? Et quels en sont les points communs ?
"Sympathy for the devil" inspiré du Maître et Marguerite de Bulgakov"Sympathy for the devil" inspiré du Maître et Marguerite de Bulgakov

 

En France, presque simultanément le slameur Gaël Faye recevait le Goncourt des lycéens avec « Petit Pays ». Le chanteur Raphaël avec « Retourner à la mer » recevait lui aussi le prix Goncourt de la nouvelle.

La chanson est-elle une discipline artistique au même titre que la littérature ?

Après la grande dispute entre Guy Béart et Serge Gainsbourg sur la place de la chanson dans les arts, beaucoup se sont secrètement rangés à l’opinion de Gainsbourg. La chanson est un art mineur.
Mais l’histoire remonte loin, et elle est complexe. Djian, Modiano, Sagan, Boris Vian ont écrit des chansons. Des chanteurs aussi ont écrit de bons livres livres : Yves Simon, Nick Cave, Katerine, Patty Smith
L’enchantement, expression à la mode, est lié à la chanson populaire. L’espace temps y joue un rôle, le temps d’une chanson est le temps que l’on s’octroie pour atteindre une humeur : du bonheur à la tristesse, un temps si court que seule la chanson permet.

Pourquoi les chansons nous parlent-elles plus parfois que la littérature ?

La chanson est faite d’air(s). Elle a cette puissance quasi-universelle que la littérature cherche en permanence, elle fait écho à nos habitudes, nos intimités mais touche le plus grand nombre, sans chichi (sans doute même aussi ceux qui la dénigrent). Souvent, c’est la simplicité même des chansons qui leur confèrent cette fulgurance.
Plus simple, tu meurs; plus vrai, c’est impossible; plus subtil, oui c'est souvent possible. Pour le reste, pour sortir de ces petites melodies qui trottinent dans la tête qui disent ces vérités, il faut sans doute entrer en littérature.

La chanson peut-elle être une étape vers une forme de littérature, un pas vers les beaux textes ?

Brel, Ferrat, Barbara, Cabrel, Brassens, Ferré, Bashung, Lavilliers, Perret sont troublants… la musique et la mélodie les engluent-ils parfois, les retardent elles dans leurs talents de poètes ? …Aujourd’hui sont venus les rejoindre dans les séquences d’enseignement  "Grand Corps Malade", et d’autres encore :  "M" dans la famille Chedid (tiens des écrivains...). On les étudie en classe, les rues portent leurs noms. On relit leurs textes.

Les Poèmes sont souvent mis en musique, sont-ils une mélodie ?

Nombre de poèmes, utilisant la répétition de syllabes portent en eux une mélodie. Ce sont souvent des textes  de qualité qui permettent une lecture isolée de la musique. Même des chanteurs populaires déclament des poèmes d'Apollinaire, comme Marc Lavoine qui a fait du Pont Mirabeau un classique de la variété.
En empruntant au mime, au théâtre, à la musique et à la poésie ; la chanson a cette particularité par delà sa parenté avec la littérature d’être le reflet instantané de notre vie, de ses joies et de ses humeurs. En prise directe avec les âmes.

Quand les chansons empruntent à la littérature

Les groupes de la scène métal, du rock, s'inspirent des romans fantastiques et d’horreur contemporains, et parfois même de la littérature historique. Ainsi J.R.R. Tolkien et la Terre du Milieu ont été mis en musique par de nombreux groupes. L’interpénétration entre la littérature et la musique prend racine dans les pouvoirs d'évocation de l'écriture. 

Freddie Mercury revendiquait Albert Camus comme une source d'inspiration dans son célèbre morceau Bohemian Rhapsody. Le refus de se soumettre aux normes sociales, la revendication de son homosexualité sont un défi aux conventions pour un droit de vivre ses différences.

Le groupe Pink Floyd avec l’album « Animals », entre de plein pied dans la dystopie de l’écrivain George Orwell. L’album a été écrit sur le socle de son roman « Animal Farm », les animaux se révoltent contre la règle de leurs maitres. L’album conceptuel est en fait politique : un procès du capitalisme, une description des acteurs qui le composent et le subissent et toutes les implications qui peuvent en découler.

Et que dire de l'opéra, la plupart du temps inspiré des textes classiques ?

Le texte d’un livret d’opéra peut-il être évalué comme une oeuvre littéraire à part entière? Certes, il subit des contraintes. Structures, rythmes, et règles imposés par les impératifs du théâtre. Mais ces règles permettent-elles un traitement poétique et littéraire autre, voire une exploration créative ? C’est une vraie question. Lorenzo da Ponte, le librettiste de Mozart est-il un écrivain ou un simple metteur en forme de texte pour servir des oeuvres lyriques?

Alors, la chanson est-elle la distraction de quelques grands écrivains ? La littérature est-elle une source d'inspiration pour des chanteurs, des groupes, la musique en général ? Oui bien sûr.
Il y a incontestablement un espace commun d'expression entre les disciplines.
Mais faut-il les vivre simplement et se laisser porter sans les comparer, ou analyser les interactions et la valeur ajoutée de chacun ? 

 

 

 

Une chanson, c'est à la fois un texte et une mélodie, le tout porté par un interprète. Alors littérature ou pas?
Quand les Beatles entonnent "all you need is love" sur un fond de Marseillaise, tout le monde reprend joyeusement en choeur mais personne n'ira prétendre que c'est de la littérature, cependant le "Imagine" de John Lennon pourrait bien être un poème.
Brel, Brassens, Barbara, Trenet, Gainsbourg et plus près de nous MC Solaar ou Arno sont sans aucun doute des poètes. Et la poésie, c'est bien de la littérature, non?
Parfois, la poésie est rendue accessible par la mise en musique. Ainsi je n'ai jamais pu me réciter "le serpent qui danse" de Baudelaire sans fredonner la mélodie de Gainsbourg car c'est la chanson qui m'a amenée à ce poème.
https://www.youtube.com/watch?v=Wdp1kI5sA6Y

Publié le 28 Mai 2018

Bonjour les amis,

Je vous donne le lien ici, de mon album.
https://soundcloud.com/romano-prodmusic/sets/mo-chasse-coeur

J'ai commencé par la music avant la littérature. Les deux pour moi sont totalement diffèrent. La musique demande beaucoup de moyen financier, si l'on souhaite atteindre un résultat pro. Un livre coute beaucoup moins cher. Il est plus facile de sortir une composition musicale, que de sortir une nouvelle de soi. En somme faire une chanson c'est facile, la rendre commerçable, le parcours du combattant, et c'est l'inverse pour la littérature.

Publié le 25 Mai 2018

Eh bien @Pantinois et @lamish, combien m'avez-vous instruit à vous lire ! Je suis allé par curiosité intellectuelle sur ce bel article de monBestSeller qu'il me semblait intéressant de lire pour ma culture. Vous avez fait là, l'une et l'autre, une brillante démonstration de votre culture et de votre talent.
Merci infiniment pour ce que vous m'avez apporté.

Publié le 25 Mai 2018