Catarina Viti
Biographie

En 2020 je serai lectrice et non plus auteur sur le site.
Je lirai principalement des textes courts, en raison de mes disponibilités réduites.
Je ne noterai pas, c'est un choix.

Auteur de
"Femme au bord du monde" (amazon)
"Quelqu'un de son sang", "Calibre 12", "Noir animal" (amazon)
"Trois Blues du Sud" Bookelis
"Adieu Amériques" Les Presses Littéraires

Vous pouvez être informés de mon actualité en allant sur mon site https://catarinaviti.com/ ou sur FB ou Linkedin.

Catarina Viti a publié

Catarina Viti a noté ces livres

5
Une véritable leçon pour nouvellistes en herbe et confirmés ! Tout est là et surtout, surtout, votre façon très personnelle de réussir le fameux strip-tease littéraire : les éléments de l'intrigue se dévoilent l'un après l'autre, aiguisant l'imaginaire du lecteur pour le laisser finalement K.O. C'est le propre d'une nouvelle réussie quand arrivé au mot fin, le lecteur ne peut retenir son besoin de faire une seconde lecture. Merci pour ces délicieuses minutes.
Publié le 20 Août 2019
5
Howlin' Wolf est de retour ! Cette vieille canaille de Laurent est revenue pour nous retourner l'âme et quelques abattis non identifiés. C'est du blues. Du vrai. Bien poisseux, bien sinueux, tout en lignes brisées et qui t'abat à la fin, en plein vol (pour citer Janis Joplin). Ce parcours sinueux, c'est précisément ce que je trouve beau dans ton texte. Il faut toujours que le lecteur coure le risque de se perdre dans les lignes, faut le faire avancer à la colin-maillard, et quand il croit être parvenu au terminus pépère, enlever la dernière phrase-bandeau pour qu'il puisse réaliser qu'il est arrivé dans un lieu inconnu, un sacré bled paumé dans lequel il avait encore jamais mis les pieds. C'est le truc que Zultabix savait faire, mais que Laurent Moussard réussit. You are the Wolf !
Publié le 03 Août 2019
5
Bonjour Suzanne, bon, allez, pour les étoiles, ça va pas traîner: en voilà 5 bon poids et n'en parlons plus. Ah ? si, oui, non, vous voulez qu'on en parle au contraire? Vous voulez savoir pourquoi tant de lumière dans votre arbre de Noël ? Ben, parce que c'est super bien écrit, pardi. J'ai l'impression toutefois que vous doutez de quelque chose "En cette période de doute - n'est-il pas totalement fou de consacrer tant de temps et d'énergie à écrire des livres... ?" Vous voulez dire en cette période de doute climatique ? Est-il bien sérieux de continuer d'écrire des livres alors que fond la banquise ? Parce que pour le reste, franchement, j'vois pas. Si des gens comme vous arrêtent d'écrire... j'vois pas où on irait. Bon, O.K. après y-a l'reste. Pourquoi ne mettez-vous qu'un extrait ? Croyez-vous que les lecteurs d'une plate-forme gratuite se précipitent sur une plate-forme payante pour découvrir la suite d'un book ouvert pas curosité ? Nan, nan, nan. Que nenni. Avec votre histoire d'extrait, ce que j'ai lu me donne une impression bizarroïde quant à votre style, votre déroulé narratif. Tout ça est ballot. Bref, j'ai aimé ce que j'ai lu, j'ai été intriguée. Si vous voulez qu'on développe laissez-moi un message via ma page auteur. Très sincèrement, et grand merci pour les quelques minutes passées en l'aimable compagnie de cette rousse.
Publié le 01 Août 2019
5
Un régal absolu. Une boite de pralines. Un kaléidoscope. Une lanterne magique. La hotte du père Noël.
Publié le 28 Juillet 2019
5
Un coup de cœur, je crois que c'est ainsi qu'on nomme mes impressions à propos de votre histoire. (Un texte qui mérite et même nécessite un toilettage de forme, mais basta !) Tout ce qu'un lecteur espère trouver dans une lecture est au rendez-vous : Un scénario vraiment original et très habilement servi qui laisse le lecteur se fabriquer ses propres fantasmes. Une galerie de personnages inénarrables ou chacun est parfaitement à sa place. Un humour très bien dosé, où l'éclat de rire vient toujours au bon moment. Du suspens qui rend cette histoire attachante et fait qu'on ne peut pas ne pas aller jusqu'au bout. Il y a du Jonas Jonasson en vous (quand il était au meilleur de sa forme avec "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire") mais avec en prime : votre énorme générosité, votre vision du monde fraternelle et optimiste. Bon, j'arrête de vous envoyer des fleurs avant qu'on prenne mes propos pour un commentaire de complaisance ! Je vous offre les cinq étoiles mais, mais, mais la cinquième est une avance à n’accrocher définitivement à votre arbre de Noël que lorsque vous aurez fait le grand ménage dans votre texte. Surtout ne déplacez rien, nettoyez seulement et un immense merci pour ces quelques heures de plaisir.
Publié le 09 Juillet 2019

Pages