Catarina Viti
Biographie

Arrivée sur mBS en avril 2015 avec un manuscrit "Bientôt nous nous Aimerons" et quelques autres, j'ai assez vite réalisé que je devais revoir mes copies da capo. Raison pour laquelle j'ai supprimé mon ancien profil et continué à écrire sous pseudo en totale transparence avec l'équipe mBS.
Depuis début 2016, je fais équipe avec d'autres auteurs rencontrés sur le site. Nous sommes devenus amis et nous nous entraidons pour l'amour de l'écriture.

Catarina Viti a noté ces livres

5
J'ai fini par lire votre livre que j'avais en bibliothèque depuis un certain temps : une très jolie découverte. Une écriture limpide au service des souvenirs d'une enfance lumineuse, enjouée et libre. Votre livre est une gorgée de lumière venue d'un pays chargé d'émotion. Une lectrice évoquait Goliarda Sapienza mais je crois qu'elle se trompe. L'univers de Goliarda est chargé d'ombres, de menaces, d'interdits, de révolte, de recherche d'émancipation alors que votre univers est naïf (au sens noble), presque païen. Une seule chose m'interroge : pour quelle raison présentez-vous ce formidable matériau sous forme de souvenirs personnels ? Pourquoi avez-vous coupé les ailes de cet "oiseau doré" ? Avez-vous déjà songé que cet écrit pourrait n'être qu'une base formidable dans laquelle puiser une véritable fiction à caractère universel ? Je serais heureuse de connaître votre réponse. Je vous remercie pour l'excellent moment de lecture.
Publié le 22 Février 2019
5
La vie est mal fichue. Je veux dire dans le domaine de l'écriture. Il y a ceux qui écrivent (beaucoup, trop) alors qu'ils n'ont pas grand-chose à offrir. Et il y a ceux qui trop paresseux ? Trop occupés ailleurs ? Pas assez concentrés ? Un tantinet dégonflés par l'ampleur de la tâche ? Insouciants ? Évanescents ? Oublieux ? négligent purement et simplement de travailler leur talent. Et, ça, c'est inadmissible, monsieur Vennat ! Je vous ai laissé buller à votre aise mais il est temps, maintenant, de reprendre la plume ou le clavier et de continuer à écrire. Finies les vacances ! Sacré macarelle, ce que tu écris est trop beau, trop sensible pour être laissé en jachère. Relève le défi ! Avec toute mon affection à toi et ta tribu.
Publié le 18 Février 2019
5
Il y a des jours où l'on a de la chance. En voici un : celui de l'apparition de votre livre ici. Vous l'avez classé dans la rubrique "humour" mais il conviendrait de le classer dans la rubrique "esprit". Je sais qu'elle n'existe pas; pas encore, qui sait? Votre livre est traversé par l'esprit, la légèreté. Il est profond avec délicatesse. Il se déguste comme une gourmandise. Il fait semblant d'être drôle mais c'est dans l'ombre projetée par votre écriture qu'on lit une histoire parallèle, douloureuse, tragique. Il me rappelle une photo de Willie Dixon souriant à travers ses larmes. Je ne sais quel étrange chemin a conduit vos pas jusqu'ici mais c'est une chance de vous recevoir.
Publié le 14 Février 2019
5
Tristan, puisque nous sommes sur un site d'échange et d'entraide je vous propose un deal : je vous "offre" un (ou plusieurs) PDF de mes bouquins en échange du PDF de votre précis de mythologie. Qu'en pensez-vous ? Je vous souhaite une belle expérience sur le site. Cordialement. Catarina. Au fait, les étoiles couronnent l'idée de votre essai. La mythologie grecque me passionne et je n'ai pas encore trouvé l'ouvrage qui réponde à mes attentes ni à mes besoins. Ce sera peut-être le vôtre. Je reviendrai pour un commentaire du texte.
Publié le 13 Février 2019
5
Bonjour Charlotte, je viens de lire l'extrait de votre ouvrage. Deux choses m'ont rendue curieuse de son contenu. La couverture (avec le titre, bien évidemment) et un article que j'ai lu dernièrement et qui m'a sidérée. 4% seulement des femmes en France auraient choisi de ne pas procréer. 4%?? ce chiffre -après, on ne sait jamais comment ils sont obtenus, ces chiffres- m'est apparu dérisoire. Si l'on m'avait posé la question, j'aurais répondu entre 25 et 30%.Et si l'on m'avait dit "non", j'aurais répondu "beaucoup plus, alors?". Donc, 96% des femmes en France souhaiteraient se reproduire et les pauvres 4% tournent majoritairement le dos à la maternité pour favoriser leur carrière. Donc, je m'attendais en lisant votre livre à découvrir un pamphlet ou quelque chose d'approchant car si ces chiffres sont validés, la réponse au titre de votre ouvrage est OUI et NON si l'on décide de prendre la tendance générale à contre-pied, ce qui supposerait un texte acide, corrosif, explosif, amoral, rebelle, impertinent... ce que j'attendais avec gourmandise et que je n'ai pas trouvé. En revanche, j'ai découvert une écriture fine, sûre, très bien tournée qui m'a donné l'envie de découvrir un autre de vos écrits. Merci pour le partage et à bientôt.
Publié le 11 Février 2019

Pages

monBlog

Suivez-moi sur ...

Retrouver mon actualité

Blues 2 est sélection de janvier pour le Prix Concours 2019 Pour lire l'interview: https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire/10625-blues-catarina-viti-selection-prix-concours-auteur-independant

En savoir plus
A lire dans les actualités