Conseil
23 mai 2013

Promouvoir son livre : dire haut et fort que l'on est écrivain 2

Madeleine Proust, à peine remise de sa crise d’identité après avoir découvert que l’on parlait de « gâteau » quand elle tapait son nom sur Google, a maintenant parachevé sa page Facebook, et déposé sur son blog trois nouvelles qui lui tiennent à cœur. Elle les a patiemment illustrées avec sa photo préférée d’elle à18 ans devant le Club « Mickey » de Cabourg. Mais la trêve est de courte durée, déjà Rachel Book la harponne pour monter son compte Twitter. Traumatisée par les dérapages de Valérie (la first girlfriend), elle décide d’écouter patiemment ses conseils pour faire un bon usage du réseau qui peut faire et défaire un destin en un coup de pouce. Sa vie est maintenant toute tracée : écrire la nuit, socialiser le jour. Lever manger, coucher… Linkedin, Twitter, Facebook, et dans l’ordre s’il vous plait !
Promouvoir-son-nom-d-auteur-et-son-livre-sur-le-net-et-avec-monBestSellerPromouvoir son livre avec monBestSeller

Rappel de l'épisode 1 de Dire haut et fort que l'on est écrivain

> Une page facebook, un blog ou les deux, ce n'est qu’un début : vous avez créé des points de chute pour le lecteur.

> En aucun cas, ces outils ne doivent être tournés uniquement vers la promotion personnelle. Ils doivent contribuer à construire une présence sur internet : votre image d'auteur.

> Regardez les blogs d’auteurs et pages facebook qui fonctionnent, c'est-à-dire celles qui sont bien référencées par Google, vous verrez que les auteurs en ont fait avant tout un espace d’expression collectif (partage d’expériences, bons plans, etc.).

> Mieux vaut évoluer lentement : la jungle des réseaux est grande et sera longue a découvrir. Si vous ouvrez des comptes partout et tout de suite, vous risquez d’être découragé.

Aujourd'hui, épisode 2 : une notice pour bien promouvoir son livre avec Twitter (utilité et bonne utilisation).

Pourquoi Twitter serait-il un outil nécessaire pour les auteurs ?

Ce réseau social paraît de prime abord assez froid et impersonnel, et centré essentiellement sur l’actualité et la polémique. Que peut-il apporter à un jeune auteur et en quoi peut-il aider à promouvoir son livre ?
Une réponse simple : de nouveaux réseaux, de nouveaux contacts, une audience élargie pour son blog et sa page Facebook, donc de potentiels lecteurs. Parmi les utilisateurs réguliers de Twitter, on trouve un nombre très important de blogueurs et de personnes passionnées de lecture. Beaucoup d’entre eux ne sont pas assidus sur Facebook, tout simplement par goût (les interactions sur les deux réseaux étant très différentes). 
De nouveau, apprenez à connaître vos lecteurs, vous comprendrez où les rencontrer. Si vous écrivez de la science-fiction et que vous vous auto publiez, vos lecteurs seront en partie geeks, et tweeter est alors plus que nécessaire.

Les premiers pas pour bien vous promouvoir sur Twitter

Sans revenir sur tous les aspects techniques d’ouverture d’un compte, que vous trouverez certainement dans de nombreux tutoriels sur internet, voici quelques conseils pour vous guider lors de l’ouverture de votre compte.

  • 1. Comment bien paramétrer son compte Twitter

> Vous pouvez personnaliser votre compte comme sur Facebook -couleurs, thèmes différents, etc.- pour créer un univers conforme et proche de celui de vos écrits.
> Lors du paramétrage, soignez votre description : c’est le moment de dire que vous écrivez, de renvoyer vers votre blog ou votre page Facebook, de préciser vos centres d’intérêts et votre activité professionnelle.
> Optimisez vos chances d’être retrouvé sur Twitter en plaçant des hashtags (#) devant vos centres d’intérêts à l’intérieur même de votre description. Par exemple : #lire #écrire #numérique... Le hashtag permet de classer et de retrouver de manière thématique les conversations sur Twitter. Si vous voulez que les utilisateurs vous retrouvent en fonction de vos centres d’intérêt, vous devrez aussi l’utiliser souvent dans vos tweets.

  • 2. Comment bien faire ses débuts sur Twitter

> Commencez par suivre d’autres comptes : presse en ligne, webzine, blogueurs, autres auteurs, maisons d’édition, tous en rapport avec vos centres d’intérêt et l’univers de vos écrits. Plus vous suivrez de compte, plus l’on vous suivra.
> Puis, tweetez d'abord dans le vide. Écrivez deux ou trois tweets d’affilée : renvoyez vers votre actualité, l’article de votre blog, une description de votre livre, un article qui vous a plu, etc. Twitter ne vous donne la possibilité que de 140 caractères et un lien, ce qui va vous obliger à être très concis.
> Soyez bref, susciter l’intérêt, donner envie de connaître la suite, présenter les choses de manière intrigante. Demandez-vous quels sont les tweets que vous consultez, et tentez de les reproduire.

  • 3. Comment élargir son réseau avec Twitter

> C’est la qualité des informations que vous twitterez qui vous permettra de conserver vos followers et d’augmenter leur nombre. Ne restez pas centré sur vous-même et vos projets.
> Définissez deux ou trois thèmes sur lesquels vous twitterez, par exemple votre expérience d’auteur, le monde de l’édition, vos lectures, et tenez-vous y en grande partie.
> Pour vous documenter plus facilement, vous pouvez ouvrir un Netvibes ou un Feedly : ces applications vous permettront de recevoir dans un seul flux toutes les actualités des webzines, blogs et autres médias en ligne sur les thèmes que vous aurez préalablement choisis, et de les partager instantanément. Cette info fraîche ne sera intéressante pour vos followers que si vous y apportez votre propre point de vue.
> Débattez, provoquez, exprimez-vous… peu importe que tout le monde ne soit pas d’accord avec vous. Le débat génère beaucoup de réactions sur Twitter et donc il crée des interactions durables. L’un des petits plaisirs de Twitter est d’ailleurs d’être le seul endroit sur les réseaux où vous pourrez interpeller directement Beigbeder ou Pivot sur un sujet de fond. Bon, ils ne vous répondront sûrement pas mais leurs followers le feront et le contact sera noué ;-).
> Plus vos interventions seront pertinentes, plus vous trouverez d’oreilles attentives lorsque vous parlerez de votre actu et de votre livre.
> Parler de son actu et de son livre… toute une histoire car les auteurs sont souvent les derniers à savoir comment présenter leurs livres ! Fiez-vous aux commentaires de vos premiers lecteurs, faites-en des citations pour parler de votre livre. Rien ne parle plus aujourd'hui aux lecteurs que l'opinion d'autres lecteurs.
> Régulièrement, consultez les comptes de vos abonnés. Qu’aiment-ils lire ? Votre livre pourrait-il les intéresser ? Si vous pensez que oui, contactez-les via MP (messages privés) et proposez leur la lecture gratuite.

Une fiche déjà bien longue pour bien promouvoir son livre qui sera complétée par un nouvel épisode la semaine prochaine sur les réseaux professionnels. N'hésitez pas à nous faire partager votre expérience afin de la compléter

@ kevin Maury : D'accord avec cette déduction bien pensée.
En définitive pour vendre un livre en nombre, il faut qu'il ait été présenté à la télé et qu'il se trouve en librairie..........
Franck Ferry

Publié le 17 Juillet 2016

Je suis vraiment peu convaincu de l'utilité de Twitter, car concrètement, lorsque les gens vont sur Twitter c'est pour se relaxer et non pour acheter.

De plus, vu la quantité d'information arrivant sur twitter à la minute, il est vraiment difficile de savoir combien de personne ont vraiment lu votre message.

Disons que vous avez 1 000 abonnées. Il y en aura peut-être 20% qui liront votre message.
Sur ces 200, 10% cliqueront sur votre lien.
Il en reste 20 qui arrivent sur Amazon.
Disons que 10% achète. Vous avez fait 2 ventes.

(en étant très optimiste).

Publié le 08 Mars 2016
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter