Conseil
27 juin 2013

10 erreurs à ne pas commettre pour faire connaître son livre sur les réseaux sociaux.

Changement de modèle : avec le développement du numérique et l’opportunité de s’autopublier et s’autoéditer, l’auteur hérite d’une tâche difficile, auparavant dévolue à l’éditeur. Se promouvoir, toute une histoire ! Une histoire dans laquelle l’auteur se trouve souvent dépourvu d’outils, de sorte que ses messages sur les réseaux sont perçus comme des spams* et à peine lus. Un message pour faire connaître un livre peut-il être perçu comme un spam*? Voici les 10 erreurs les plus répandues.
10 erreurs à ne pas commettre pour faire connaître son livre10 erreurs à ne pas commettre quand on s'adresse à ses lecteurs

1. Un message trop court

Vous pensez que simple, c’est mieux. Vous avez raison mais ce n’est pas forcément ce qui provoque l’acte d’achat. Les messages tels que « Achetez mon livre ! » « Soutenez-moi » ne vont parler qu’à votre entourage. Ils ne sont pas suffisants pour donner envie aux autres lecteurs.

2. Un message trop long

Des études montrent que, sur les réseaux sociaux, les messages de plus de 4 lignes ne sont pas lus.

3. Un message identique

Si vous introduisez votre livre toujours de la même manière, vous n’allez pas élargir votre lectorat. Les lecteurs touchés par ce message ont déjà lu votre livre. Présentez votre livre de manière différente, cela permet de capter l’attention d’autres lecteurs.

4. Un message mal ciblé

Votre livre s’adresse à des lecteurs avec des goûts souvent très affirmés : polar, science-fiction, témoignage, etc. C’est eux qu’il faut pouvoir toucher. Les groupes d’auteurs sont utiles uniquement afin de partager ses expériences et trouver des réponses à des questions pratiques comme « comment faire éditer mon premier livre ? ». Si vous y faites votre promotion, vous y rencontrerez rarement des lecteurs. 

5. Un message impersonnel

Vous n’avez pas de photo de vous sur les réseaux, et vous ne vous exprimez pas personnellement car vous jugez ces informations trop intimes. Le lecteur ne sait donc pas qui vous êtes. Votre personnalité, votre actualité, votre parcours, vos goûts, toutes ces informations lui donnent pourtant envie de vous lire.

6. Un message sans lien

L’objectif est de renvoyer vers votre livre, votre blog, votre page Facebook, etc. Impossible de vous faire connaître si vous ne donnez pas à vos lecteurs un point de rendez-vous où ils pourront mieux vous découvrir et partager leurs impressions sur votre ouvrage.

7. Un lien sans message

Pourquoi cliquer sur un lien si on sait à peine ce qu’il contient ? Un message contenant uniquement un lien, c’est comme si vous étiez à une conférence et que vous refusiez de prendre la parole alors que l’on vous tend le micro.

8. Un message sans contenu

Il s’agit d’un livre ! Si vous n’abordez pas au minimum le sujet de votre livre, ou son atmosphère, son écriture, ce qui l’a inspiré, il y a peu de chances que vous parveniez à capter l’attention de lecteurs.

9. Un message publié sur le mur d’autres personnes sans introduction

Si vous postez un message renvoyant vers votre livre sur le mur d’une autre personne et que vous filez à l’anglaise juste après, il y a de fortes chances qu’il soit rapidement supprimé.

10. Des messages trop nombreux

Dire tout ce que l’on a dire en une seule fois, c’est être certain de ne pas être écouté. Mieux vaut s’exprimer régulièrement. C’est votre présence qui compte, en termes de durée et de qualité. Ne vous engagez donc pas dans un sprint, vous ne serez pas suivi.

*Spam : message intrusif non sollicité, souvent jeté à la corbeille directement lorsqu’il s’agit d’un mail.

Merci pour tous ces conseils bien utiles.
Publié le 27 Juin 2013
Conseils
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter