Actualité
Le 08 déc 2018

Remise du Prix Concours monBestSeller 2018. Un "excellent grand cru" ont dit les éditeurs. Et ils l’ont prouvé : 5 livres primés - 5 livres édités.

5 promesses d’édition sur 9 livres. Pas besoin de faire le %. C’est un cru exceptionnel. Bravo aux nominés. Bravo aux éditeurs qui prennent des risques pour leurs coups de cœur. Bravo à tous les auteurs indépendants qui démontrent, bien sûr, comme si cela était nécessaire de le prouver !, qu’il y a beaucoup de talents en dehors des microcosmes. Et bonne chance à tous. Que ces coups de cœur se transforment en magnifiques succès en librairie.
Remise du Prix Concours monBestSeller : enthousiasme et émotionsRemise du Prix Concours monBestSeller : enthousiasme et émotions. Georges-André Quiniou, Balthazar Tropp, Gilles Prevel, Martine Thorre-Gachet, Nadav Gouriel, Jean-Bernard Hamaïde, Mélissa Da Costa, Caroline Suchodolski
Jacques Binsztok (éditions Tohubohu) a choisi La fille de l’autre

Prix des Lecteurs monBestSeller : Alix Cordouan. Jacques Binsztok (Éditions Tohubohu) a choisi La fille de l’autre

Comme nous, vous pensiez qu’Alix Cordouan était une femme ? Eh bien non, c’est Jean-Bernard Hamaïde qui, tel Emile Ajar, est venu cette année avec un livre bien différent du Père-Noël de l’année dernière, mais tout aussi primé. Par les Lecteurs de monBestSeller et Chapitre.com. Et c’est avec beaucoup d’humour en découvrant un écrivain chevronné alors qu’il attendait une jeune auteure, que Jacques Binsztok a annoncé qu’il sera édité dans l’année par Tohubohu.

 

 

Renaud Delourme - Mélissa da Costa

Prix du 1er Roman monBestSeller : Mélissa da Costa. Renaud Delourme (Éditions Carnets Nord) a choisi Compagnons de voyage pour ultime escapade

Une lectrice a dit qu’elle n’avait jamais autant pleuré à la lecture d’un roman. Une autre que c’était « Love Story ». C’est donc avec une émotion non cachée que  Renaud Delourme a remis le Prix du 1er Roman (et quel 1er roman !) à Compagnons de voyage et a annoncé qu’il va l’éditer.

 

 

 

 

Stéphane Amiot - Martine Thorre-Gachet

Prix du Jury monBestSeller : Martine Thorre-Gachet. Stéphane Amiot (Éditions Incartades) a choisi Contrariété d’un gaucher

Stéphane Amiot (Editions Incartades) représentait Nathalie Thomas, directrice du livre chez France Loisirs, qui ne pouvait être là pour remettre ce Prix du Jury. Et avec autant d’enthousiasme qu’elle en aurait eu, il a dit avec humour pourquoi ils avaient choisi ce roman écrit de manière très adroite... Les Editions Incartade(s) publieront Contrariété d’un gaucher en 2019.

 

 

 

Prix de l’Auteur Indépendant monBestSeller : Jean-François Dion. Renaud Delourme (Éditions Carnets Nord) a choisi Les portes et les sons qu’elle font

Un prix ne suffisait pas à Renaud Delourme. Il en voulait un deuxième ! Pour saluer à juste titre un auteur dont l’ensemble de l’œuvre est remarquable. Et non content d’en éditer un, Renaud Delourme a annoncé qu’il éditerait également Jean-François Dion.

 

 

 

 

 

Nicolas Faroux - Gilles Prevel

Prix Coup de Cœur monBestSeller : Gilles Prevel. Nicolas Faroux (Éditions L’Harmattan) a choisi Même pas en rêve

Il restait un prix, le prix "Coup de Cœur", auquel Nicolas Faroux tenait beaucoup. A juste titre. A l’énoncé du pitch qu'il a fait, et se reconnaissant peu à peu, les yeux de Gilles Prével devenaient imperceptiblement humides et ceux de sa fiancée scintillaient.

Ce n'était plus un rêve, c’était Noël !

 

 

 

 

 

Dès aujourd’hui, le Prix Concours 2019 est lancé.

Pour mémoire, le mCL repère les livres publiés gratuitement et dans leur totalité sur monBestSeller. Chaque semaine, 1 ou 2 livres sont mis en avant dans la rubrique "Livres le +". Chaque mois, l’un d’entre eux est élu "Sélection du mois" et participe ainsi à la Sélection pour le Prix Concours de l’Auteur Indépendant.

A l’année prochaine !

 

 

15 CommentairesAjouter un commentaire

Félicitations aux gagnants et bravo à monBestseller d'avoir su fédérer autour d'eux de plus en plus d'éditeurs pour offrir un tremplin à de nouveaux auteurs. C'est tout à fait exceptionnel comme démarche et je pense que vous êtes les seuls à le faire. Bon voyage à ces cinq romans et tous mes vœux de succès.

Publié le 10 Décembre 2018

@Alix Cordouan : j'ai la faiblesse de penser que, sans pseudo, vous craigniez surtout de diminuer vos chances d'être qualifié. On aurait compris que mBS ne sélectionne pas le gagnant de l'année précédente. Les choix sont difficiles, il y a d'autres auteurs talentueux sur le site, et il est normal de leur donner aussi une chance d'être édités.

Publié le 10 Décembre 2018

@Anne Loréal.
Merci, Anne, pour cette mention spéciale et votre contribution à cette élection.
Je regrette que vous n'ayez pu assister à la remise des prix qui reste un moment très convivial.
Jean-Bernard.

Publié le 09 Décembre 2018

depuis le lancement du prix concours, on a perdu les couvertures des textes nominés. C'est parfois bien dommage. Serait-il possible de les retrouver?

Publié le 09 Décembre 2018

Toutes mes félicitations aux heureux primés!
Déposer son manuscrit sur Monbestseller, c'est parfois toute une aventure, n'est-ce pas? Et une mention spéciale pour Jean-Bernard Hamaide et réussit l'exploit de nous surprendre et d'être primé deux années de suite...
Anne

Publié le 09 Décembre 2018

@Kroussar
Vos félicitations me touchent et me remettent en mémoire le plaisir et l'intérêt que j'ai eu à vous lire.
Votre doute sur le sexe de l'auteur, partagé par lamish, est intéressant et mérite réflexion.
J'espère que la lecture du" Fils du père Noël "ne vous décevra pas et je serais heureux de connaître votre sentiment sur ce roman.
Amicalement,
Jean-Bernard.

Publié le 09 Décembre 2018

Bravo aux auteurs récompensés. Je leur souhaite un bel avenir éditorial et de beau succès de librairie. Je suis moi aussi dubitative sur le partenariat de Monbestseller avec l'Harmattan qui m'avait envoyé une proposition de contrat d'édition qui s'apparentait bien plus à un compte d'auteur.

Publié le 09 Décembre 2018

@PhilippeMangion
Tout d'abord, je vous remercie de vos félicitations.
Quant au mot « supercherie », que vous employez, je le trouve un peu excessif. Il ne s'agit que de l'emploi d'un pseudonyme dans un but précis : m'assurer par ce biais que le succès du « Fils du père Noël » n'ait aucune incidence sur la qualification de « La fille de l'autre ». C'est la raison pour laquelle il était impératif garder le secret jusqu'à la fin.
Accordez-moi au moins le crédit ne pas avoir eu la prétention ridicule de faire un quelconque rapprochement avec les noms que vous évoquez.
Cordialement.

Publié le 09 Décembre 2018

@lamish
Dans ma réponse à votre commentaire, j'avais souligné votre remarquable intuition que la sélection 2018, conforme à vos attentes, ne fait que confirmer. À mon tour de vous féliciter.
Amicalement,
Jean-Bernard.

Publié le 09 Décembre 2018

@anne-laure.julien.
Il ne m'est pas venu à l'esprit de vous qualifier de naïve. La relation que vous avez faite entre les deux livres souligne au contraire la pertinence de vos analyses.
Merci pour vos compliments.
Amicalement.

Publié le 09 Décembre 2018

C'est super ! Ce qui l'est moins,en revanche c'est la réputation dont bénéficie l'Harmattan (les autres, je ne sais pas). M. Prével ferait bien de se renseigner avant de se réjouir et de signer n'importe quoi. Et MBS ferait bien d'être un peu plus regardant quant à ceux avec qui il s'acoquine...

Publié le 09 Décembre 2018

@Jean-Bernard Hamaïde
@Alix Cordouan
Félicitations ! Que je suis heureux de vous voir primé ! Et quelle surprise de connaître votre double personnalité ! J'avais longuement hésité, mais j'étais persuadé que votre style était plutôt masculin... Je vais de ce pas lire vos autres romans. Amitié Jean-Claude.

Publié le 09 Décembre 2018

Félicitations aux gagnants, y compris à @Alix Cordouan, dont j'ai lu, apprécié et commenté le roman. Malgré tout, je trouve le procédé assez cavalier. A votre place, j'aurais au moins révélé la supercherie au moment de la nomination. A mon sens, ce n'est pas dans l'esprit de confraternité qui anime mBS. Nous ne sommes pas au Goncourt et vous n'avez pas (encore) la même carrière que Romain Gary. Nous avions donc un Emile Ajar le Petit et nous l'ignorions.

Publié le 09 Décembre 2018

Bravo ! Voir mes trois coups de cœur édités me fait particulièrement plaisir. Quant à Jean-Marie Hamaïde, je ne suis pas vraiment surprise, car j'avais noté la petite touche masculine de la plume ;). Merci aux éditeurs, à MBS, et que le succès couronne ce beau cru 2018. Amicalement. Michèle

Publié le 08 Décembre 2018

@Jean-Bernard Hamaïde
@Alix Cordouan
Alors là, bravo! Vous m'avez bien bluffée "vous deux". Dire que j'ai envoyé un message à l'un pour lui conseiller de lire le livre de l'autre... Vous avez dû bien vous amuser de ma naïveté. Enfin, j'avais quand même bien raison de sentir un lien entre ces deux ouvrages : Léo et Soizic avaient donc le même père. Encore bravo.

Publié le 08 Décembre 2018