Espérance, terre sahélienne.

57 pages de Youssouf Marius Abdoulaye
Espérance, terre sahélienne. Youssouf Marius Abdoulaye
Synopsis

Rêve d'une autre terre à inventer, d'un paradis à instaurer, d'un amour de la patrie à mettre dans le coeur de l'aventurier, d'une autre vie à façonner. Bref, un rêve d'une humanité possible à créer. Mais le lecteur n'est pas seulement invité à rêver, il saura lui-même ce à quoi il est appelé quand il finira de lire ces vers.

Publié le 17 Octobre 2020

Les statistiques du livre

  843 Classement
  40 Lectures 30 jours
  1108 Lectures totales
  -49 Progression
  0 Téléchargement
  6 Bibliothèque
 

"Espérance, terre sahélienne" est le "Livre le +" du 23 octobre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/13771-recuei.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, c’est pour cela qu’il a publié son recueil de poèmes gratuitement sur monBestSeller.

Publié le 23 Octobre 2020

Ce livre est noté par

14 commentaires , 13 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
@Youssouf Marius Abdoulaye Je vous remercie pour ces mots. Vos textes m’ont beaucoup touché.
Publié le 24 Mai 2021

@Laura Chambrier Donnadieu Merci de vous être arrêtée sur mes écrits. Vos belles étoiles et votre chaleureux commentaire m'honorent beaucoup.

Publié le 16 Février 2021
5
Tout d'abord un grand bravo pour votre écrit percutant, tous les mots sonnent justes ! J'ai aimé la spiritualité de l’œuvre et le message d'espérance que vous nous donnez à lire. Ce fut une belle découverte, bonne continuation dans votre écriture.
Publié le 26 Janvier 2021

@Franck Papasidero Merci pour l'amour que vous portez à l'Afrique et à ses habitants. Merci pour avoir consacré du temps à mes écrits et pour vos commentaires fraternels.

Publié le 14 Décembre 2020
4
Amoureux de l'Afrique, de ses habitants, de ses coutumes, je me suis retrouvé à de nombreuses reprises là-bas... Là-bas où j'ai été heureux de découvrir un monde différent, mais si attachant. Merci...
Publié le 28 Novembre 2020

@Catarina Viti Merci (vos patates sont toujours aussi douces j'espère-lol). MBS m'a permis de rencontrer l'amitié littéraire, l'amitié humaine tout court, et vous êtes le visage de cette amitié. Merci infiniment. Une partie de mon problème est résolu, l'autre le sera bien plus tard.

Publié le 11 Novembre 2020

@Pierre Manzon-Jolyon Merci pour ce soutien étoilé. Vous êtes une nouvelle preuve que je ne me suis pas trompé en entrant dans cette belle communauté. Avec toutes mes amitiés.
@Lucioloriel Oui, ça sent la souffrance, parce que, évidemment, rien n'est aisé sous le soleil sahélien, mais, comme vous l'avez vu, pas de résignation, l'espoir est permis. Merci pour ces étoiles qui pour sûr éclaireront ma plume quand il n'y aura pas d'électricité chez moi.
@Saul Heart Merci infiniment pour cette analyse profonde et détaillée, qui m'oblige d'ailleurs à vous en dire plus sur moi. Alors, je ne lance pas un mouvement "humaniste", je n'ai ni les moyens ni le charisme pour une telle initiative. Mais ma conviction est chacun, à son niveau, peut créer un monde meilleur. Le monde ici, c'est votre entourage immédiat, ceux que vous voyez et rencontrez chaque jour, et qui sont en eux-mêmes un appel à l'amour. Je donne un coup de main régulièrement à la communauté de San'Egidio, engagée dans la lutte en faveur des enfants vivant dans la rue, j'ai tenté d'organisé des collectes d'habits pour ces enfnats, et j'en passe. L'engagement pour moi, c'est cela: faire ce qu'on peut, tant qu'on le peut.
Ne voyez-vous pas un certain David dans ce texte que vous évoquez? Oui, je me suis inspiré à 2 reprises des récits bibliques. Quant à la forme, j'accepte vos remarques avec toute l'humilité que cela exige d'un "auteur" amateur(c'est seulement ici que j'emploie "auteur" pour me désigner, et toujours entre griffes). Enfin, revenir pour m'ajouter les étoiles, c'est une marque d'amitié, de tendresse et un signe d'encouragement qui me va droit au coeur. Merci beaucoup.

Publié le 11 Novembre 2020

@LR Merci pour le temps pris devant mes textes. Vos étoiles sont la source où je puiserai encore une nouvelle énergie pour écrire.
@Stog C'est toujours rassurant et reconfortant de voir que d'autres partages nos rêves. L'Afrique d'aujourd'hui est partagée entre ceux qui croient et ceux qui sont tombés dans le desepoir. Et votre soutien au premier camp est une preuve qu'on est pas à croire en ce continent. Merci pour vos étoiles gracieusement offertes.
@Gaby Chantrie Votre commentaire m'honore et me "donne des ailes", (même si je reste évidemment à ma place, celle d'un auteur-amateur qui cherche sa voie).

Publié le 11 Novembre 2020
5
avec les étoiles pour finir... S. Heart
Publié le 09 Novembre 2020

@Youssouf Marius Abdoulaye "(...) le loup sera avec l'agneau, le léopard se couchera avec le chevreau...(...) la vache et l'ourse paitront ensemble se coucheront leurs petits (...) Et le nourrisson jouera sur le trou du cobra (...) On ne fera aucun mal et on ne causera aucun ravage dans toute ma montagne sainte car la terre sera remplie de la connaissance de l'Éternel comme les eaux couvrent la mer." Vous avez mis à votre sauce cette allégorie prophétique écrite il y a fort longtemps. Mais le prophète (Esaïe pour ne pas le citer) ne fait pas que partager un rêve, il donne aussi, comme nombre d'écrivains bibliques, le moyen de le réaliser : en résumé, au revoir la démocratie chère aux penseurs grecs, et bonjour la théocratie puisque ce serait la mise en pratique de la parole divine dans sa vie qui rendrait l'humain meilleur. Après tout, pourquoi pas ? Adhérer ou non à une telle idée relève du choix de chacun. Vous, vous nous faites partager vos rêves avec beaucoup d'enthousiasme, d'optimisme et de conviction, mais contrairement aux écrivains bibliques, les moyens de les concrétiser que vous proposez restent imprécis, même si vous laissez entendre le contraire dans le synopsis de votre livre. J'ai bien relevé que vous souhaitez lutter chaque jour et de toutes vos forces pour améliorer les choses et que vous invitez le lecteur à vous rejoindre dans cette lutte, mais comment s'organise cette lutte et avec quelles armes, vous n'êtes pas très prolixe sur ces points et je suis resté sur ma faim. Un détail de forme au passage : si écrire des vers libres dispense l'auteur de l'usage du pied à coulisse, aligner des vers un peu trop asymétriques nuit à la musicalité de l'ensemble du texte, je pense notamment à ce poème où vous décrivez un procès entre un riche notable et une pauvre veuve. Évidemment c'est un avis personnel dont vous ferez ce que vous voudrez. Merci en tous les cas, en ces temps difficiles de nous avoir proposé une peinture de ce que pourrait être une vie meilleure. Si au quotidien votre conduite est en rapport avec ce que vous écrivez, vous devez être une bien belle personne. J'accompagnerai ce commentaire d'une pluie d'étoiles dès que possible, de mon smartphone ça ne fonctionne pas, en tout cas ne les prenez pas comme une "notation", je suis hostile à ce système de notes en cours sur MBS, mais plutôt comme un encouragement à continuer à faire du bien autour de vous, par vos paroles, vos actes et vos écrits. Bien à vous Saul Heart

Publié le 08 Novembre 2020

@LR, @stog, @Gaby Chantrie, @Pierre Manzon-Jolyon, @lucieloriol
Notre ami Marius est actuellement dans l'impossibilité de se connecter. Il me charge de vous transmettre son immense gratitude pour vos retours de lecture.
Il se fera un plaisir de vous remercier lui-même dès que la Fée Internet lui permettra de nous rejoindre.
Merci infiniment pour vos témoignages de fraternité.

Publié le 05 Novembre 2020
5
On sent la souffrance et le rêve d'un monde meilleur. Merci pour ce témoignage.
Publié le 04 Novembre 2020
5
@Youssouf Marius Abdoulaye , je me fais tout petit devant votre poésie pleine de sagesse. Vous portez l'espoir et vos rêves sont aussi les nôtres. Votre plume engagée mêle tendresse et colère, voici donc cinq étoiles pour exprimer tout mon soutien.
Publié le 01 Novembre 2020
5
Oui la pureté de vos mots est une anti-dote à la violence qui nous submerge.
Publié le 01 Novembre 2020
5
@Youssouf Marius Abdoulaye. Demain, l’Afrique. Le continent de la jeunesse, du dynamisme, de l’adaptation. Demain l’Afrique de tout les espoirs. Cinq étoiles et plus encore. Ne lâchez pas.
Publié le 31 Octobre 2020
5
LR
J'ai été totalement transporté par votre si jolie plume. Merci pour ce partage.
Publié le 29 Octobre 2020

@Agostini Francois-Xavier Merci pour vos lumineuses étoiles qui illuminent mes écrits.

Publié le 24 Octobre 2020

@HOURIA L'ÉCRIVAINE Toutes mes gratitudes pour le temps que vous avez pris devant mes textes et pour votre commentaire encouragéant.

Publié le 24 Octobre 2020

Merci infiniment à @monBestSeller pour l'accueil chaleuruex reservé à mon livre.

Publié le 24 Octobre 2020
5
bonjour, voici 5 étoiles filantes, on doit les voir de plus près et plus les étoiles filantes en Terre Sahélienne, ce doit être une "retraite" paisible les grands espaces infinis.... En attendant bonne lecture à tous les auteurs encore LIBRES COMME VOUS ET MOI,
Publié le 23 Octobre 2020

Par la lecture de vos poèmes, je me laisse guider à travers le monde. Je vous suis et vous m'ouvrez toutes les fenêtres qui le compose. J'apprécie beaucoup aussi les références littéraires. Une sagesse et un réalisme que je conseille avec force.

Bravo !

À bientôt !

Houria.

Publié le 23 Octobre 2020

@lamish Merci d'avoir pris du temps pour lire mes textes et pour ce commentaire qui m'enchante. Très heureux aussi de savoir que nous portons les mêmes aspirations pour ce monde.

Publié le 18 Octobre 2020
5
Vous lire est une caresse pour le cœur, Marius, un bel espoir en des jours meilleurs. Savoir que quelque part, dans ce chahut incommensurable, un être est en éveil, qu'il tente d'interpeller, me donne le sourire et stimule mes espoirs au-delà de ce que vous pouvez imaginer. Vous êtes un petite flamme lointaine mais si lumineuse qu’elle fait l’unanimité pour qui la remarque, comme l’écrit Catarina ;-). L’acceptation de nos différences et des complémentarités qu’elles génèrent est la clé, vous avez raison. Si issue heureuse il doit y avoir, elle passera par cette ouverture à l'autre, par cette acceptation mutuelle, j’en suis persuadée comme vous. Merci pour ce très beau partage. Amicalement, Michèle
Publié le 18 Octobre 2020

@Catarina Viti Grand merci d'avoir cru en moi et pour cet intérêt porté à mes écrits.
Je ne sais qui est Brice Poreau, mais je crois qu'il a dit l'esentiel sur le peuple du Moyen-Chari. Certes, c'est une region qui compte plusieurs ethnies avec des pratiques parfois différentes, parfois communes dans le fond et variables dans la forme(l'initiation par exemple), avec des langues voisines mais pas toujours compréhensibles par tous (le Sarakaba comprend le Sar, mais l'inverse n'est pas automatique), mais la mentalité commune reste la grande humanité qui l'anime.

Publié le 18 Octobre 2020

@FANNY DUMOND Merci beaucoup pour vos mots, ça me va doit au coeur.

Publié le 18 Octobre 2020
5
S'il y a des auteurs qui font l'unanimité sur le site, Marius en fait partie. /// "Espérance, terre sahélienne" est le troisième recueil qu'il publie ici. Ses poèmes ont la simplicité qui permet aux mots d'atteindre le cœur. A travers ceux-ci transparaît l'expérience d'un homme confronté au chaos de la société et du ciel (actuellement sa région, le Moyen Chari, reçoit des pluies diluviennes), une expérience d'où découle envers et contre tout une vision d'espoir et de paix. /// En menant des recherches sur sa région, j'ai trouvé cette citation de Brice Poreau in "Les héritiers du Moyen Chari" (pièce de théâtre) qui me semble donner aux textes de Marius la dimension qui risquerait de nous manquer pour apprécier son œuvre. /// "Tout. Oui, tout. Le Moyen Chari, c'est comme toute région du Tchad, c'est comme toute région de tout pays, c'est l'humanité. C'est une région peuplée de femmes et d'hommes qui veulent cette liberté. C'est une région peuplée de femmes et d'hommes qui ont les valeurs universelles pour se dépasser, pour vivre et transmettre, pour exister. Non, je ne crois pas que le Moyen Chari soit insignifiant. Et je crois que tous nos jeunes peuvent faire leur expérience. C'est cela qu'ils vont découvrir. Ils vont découvrir que notre région est celle de leur liberté, celle de leur existence, où qu'ils soient, quoiqu'ils traversent comme épreuve. Rien n'est plus humain que le Moyen Chari.
Publié le 18 Octobre 2020
5
Bonsoir@Youssouf Marius Abdoulaye. Si seulement vos poèmes pouvaient avoir un écho dans notre monde, tellement barbare ! Bien cordialement. Fanny encore en état de sidération après ce que vient de subir, une nouvelle fois, ma FRANCE !
Publié le 17 Octobre 2020