Les rebelles amoureuses

221 pages de Zoé Florent
Les rebelles amoureuses Zoé Florent
Synopsis

Un suicide, un départ à la retraite, un enlèvement, une confrérie secrète dont tous les membres sont des femmes...
Flash-back, flashforward... Tout est lié, se recoupe...

Nouvelle version totalement remaniée de "Les Boxeuses amoureuses", publié ici en 2021.

Ce roman est une fiction contemporaine.

Publié le 28 Janvier 2023

Les statistiques du livre

  684 Classement
  75 Lectures 30 jours
  1691 Lectures totales
  -47 Progression
  50 Téléchargement
  10 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

15 commentaires , 6 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Alhéna Skat Quel plaisir de vous retrouver sur la page de ce roman, chère amie ! Un plaisir décuplé quand vous me confiez vous être attachée à mes héroïnes au point de regretter de les quitter.
Mille mercis pour vos lecture, adorable commentaire et chaleureuses étoiles qui m'encouragent significativement.
Bises tout aussi chaleureuses et bonne fin de journée.
Amicalement,
Michèle

Publié le 01 Mars 2024
3
@Zoé Florent, Bonsoir, chère amie. La fin de ce roman me laisse un grand vide et le regret de falloir abandonner ces filles avec leurs aventures amoureuses. Très peu d’auteurs auraient su faire vivre ces histoires avec autant de véracité. Je n’ai pas été choquée par ces échanges téléphoniques, que vous avez su décrire sans tomber dans la vulgarité. Je m’interdis d’en divulguer davantage, afin de laisser au lecteur le plaisir de la surprise. Et surtout, j’en encourage vivement la lecture. Amicalement, Alhéna.
Publié le 29 Février 2024

@Kroussar Bonjour Jean-Claude,
Oui tu as raison, j'en ai bavé pour essayer de rendre, ne serait-ce que cohérent, cet incroyable scénario ;-). Tes compliments sur ma plume me touchent autant qu'ils m'encouragent à ne pas la lâcher. Merci, mille mercis !
Prends grand soin de toi et de tes proches.
Amitiés,
Michèle

Publié le 20 Juin 2023
3
Bonjour Michèle, j'ai fini la lecture de cette incroyable histoire. Incroyable, mais magnifiquement écrite... Merci pour ce magnifique partage.
Publié le 20 Juin 2023

@Kroussar Merci pour ta lecture attentive !
Comme toujours, la plupart de mes personnages véhiculent mes propres impressions et idées. Parfois elles passent, parfois elles coincent, mais elles sont le reflet sincère de ce que m'inspire l'observation des relations à l'autre ;-).
Bonne continuation, en espérant que la suite te plaira.
Amitiés,
Michèle

Publié le 21 Avril 2023

Après une petite interruption involontaire, j'ai repris ma lecture. Je ne sais pas où ce roman va me conduire, mais c'est très intéressant.

Déjà, j'ai noté que : à défaut de se montrer rapidement plus conciliantes, ces femmes excessives, devenues misandres pour la plupart, desserviraient leur cause à brève échéance, puisque d’ores et déjà une opposition masculine partisane a pris forme. Que face à une opinion de plus en plus négative, l’influence féminine sur notre monde serait en péril à court terme.

Bien, bien... je continue.
Amitiés.

Publié le 21 Avril 2023

@Phillechat Merci pour le conseil, Philippe. Je le suivrai dans les prochains jours...
Bonne soirée !
Michèle

Publié le 02 Mars 2023

Je viens de lire un livre rare et de grande qualité :
https://www.monbestseller.com/manuscrit/18227-ecrire-la-maladie

Publié le 02 Mars 2023

@Phillechat Heureuse initiative que celle de vous rappeler à mon souvenir, Philippe ;-) ! Il m'avait échappé que vous vous cachez derrière Phillechat. Gardant un excellent souvenir des écrits du Philosophe, je vais de ce pas lire sa poésie...
Merci et bon dimanche !
Michèle (ex-Lamish)

Publié le 19 Février 2023
3
J'aime ce style poétique !
Publié le 18 Février 2023

@Michel CANAL Mille mercis, Michel ! Ton commentaire me touche d'autant plus que tu es un fervent défenseur des droits des femmes ; que l'estime que tu leur voues, les égards que tu as pour elles sont non seulement justes et appréciés mais rares chez un homme de ta génération. Tes étoiles me réchauffent comme l'amitié fidèle que nous partageons depuis des années, unis par des valeurs communes qu'il ne fait pas toujours bon défendre. Considération et respect, cher ami !
Bises à vous deux et bonne journée !
Michèle
PS : ... et merci d'avoir mis au service de mes rebelles ton fidèle oeil de lynx ;-).

Publié le 09 Février 2023

@Zoé Florent,
Te surprendrai-je si je te dis que j'ai beaucoup apprécié cette version que j'ai lue avec un oeil neuf, tant l'autre est déjà ancienne.
— La forme : tu nous as habitués à des couvertures magnifiques et à une écriture très agréable à lire, avec sa petite touche de fantaisie artistique, signature de l'autrice expérimentée. Le découpage en courts chapitres impulse un rythme à l'histoire, laquelle pourrait se lire d'un trait tellement on est happé, désireux de connaître la suite avec ses rebondissements et le suspense final auquel, sans rien dévoiler, le lecteur ne s'attend vraiment pas.
— Le fond : tu annonces "fiction contemporaine", mais cette histoire pourrait tout aussi bien être réelle dans le contexte actuel où la femme se réapproprie la place et l'influence qui lui avaient été confisquées par le pouvoir des hommes sous l'emprise d'un modèle patriarcal. Elle pourrait faire l'objet d'une adaptation au cinéma ou au minimum un téléfilm en plusieurs parties tellement l'histoire est captivante et les personnages bien campés.
Tous les ingrédients sont là pour accrocher le lecteur : l'amour, les sentiments, le désir, l'aventure, l'exotisme, le luxe, des lieux secrets, le danger, une confrérie hiérarchisée aux objectifs louables et à l'implication mondiale qui a infiltré les structures décisionnelles jusqu'aux plus hauts niveaux pour revaloriser l'image superficielle et dévalorisante de la femme, propagée par des médias et les réseaux sociaux.
L'idée géniale d'une organisation composée exclusivement de femmes rivalise sans complexe avec les scénarios des James Bond, OSS 117, Largo Winch… qui ont fait pendant plusieurs décennies le bonheur des lecteurs et des spectateurs en salles.
Le sujet est traité avec les qualités qui te caractérisent et que l'on retrouve dans toutes tes descriptions : la sincérité, la force d'âme, l'esprit de justice, la sensibilité, la générosité, la maîtrise de la psychologie des personnages, le regard féminin de l'artiste qui apporte la touche de raffinement.
« Les boxeuses amoureuses » devenues « Les rebelles amoureuses » confirment ton talent de romancière. Merci Michèle pour ce partage et le plaisir que j'ai eu à te lire. MC

Publié le 08 Février 2023
3
@Zoé Florent, quel plaisir de te retrouver avec ce scénario qui pourrait s'envisager dans le contexte actuel où la femme se réapproprie la place et l'influence qui lui avaient été confisquées par le pouvoir des hommes sous l'emprise d'un modèle patriarcal. Tout y est pour faire de « Les boxeuses amoureuses » devenues « Les rebelles amoureuses » un excellent roman qui pourrait faire l'objet d'une adaptation au cinéma ou au minimum un téléfilm en plusieurs parties tellement l'histoire est captivante et les personnages bien campés. Le découpage en courts chapitres impulse un rythme à l'histoire. On est happé et désireux de connaître la suite, avec ses rebondissements et le suspense final auquel, sans rien dévoiler, le lecteur ne s'attend vraiment pas. Merci infiniment pour ce plaisir ! MC
Publié le 08 Février 2023

@Michel CANAL Comme tu as déjà bêta-lu l'ancienne version, je ne me voyais mal t'imposer la nouvelle, même sous forme de remake. Et puis je te sais déjà bien occupé par d'autres corrections ;-). Merci, en tout cas, et bonne soirée !

Publié le 02 Février 2023

Cachotière @Zoé Florent, je découvre par hasard ce remake de "Les boxeuses amoureuses" nouvelle version. Comme j'avais beaucoup apprécié la première, je peux présumer que je vais adorer celle-là, surtout après avoir lu les premiers commentaires.
À bientôt donc !
MC

Publié le 02 Février 2023

@Monique Louicellier Belle surprise que de découvrir ton commentaire, car ne t'ayant pas avertie de cette mise en ligne, je ne m'attendais pas à un retour, encore moins aussi rapide, de ta part ;-).
Tout d'abord, concernant la réplique de Manuela et la symbolique du coït hétéro, je fais allusion au tantrisme hindou, qui veut que l'énergie masculine soit accueillie puis transcendée par la femme. Elle n'exclut pas la multitude de symboliques des autres inclinations et leurs pratiques. Arrivée à ce moment de la réécriture de mon roman, d'ailleurs, je me suis dit qu'elle te chiffonnerait, cette phrase, si tu étais appelée à la lire, ce qui m'a fait sourire :-).
Sinon, et pour te briefer un peu mieux, l'idée initiale (soufflée par un autre auteur) incluait la confrérie de femmes (sans ses nobles causes), l'enlèvement d'Adèle, Veronica et Marisa. Elle visait à démontrer que l'on peut séduire par la seule force des mots. C'est Marisa qui devait les exprimer au service de Niels, désireux de séduire la jeune élue. Comme tu as pu le constater, je m'en suis éloignée pour servir d'autres messages : les miens. Les histoires que j'élucubre me servent toujours ainsi de support pour les passer, ces messages auxquels je tiens.
Mille mercis pour cette heureuse surprise, donc. Pour ton adorable commentaire et sa généreuse notation itou.
Bises et bonne journée !
Michèle

Publié le 30 Janvier 2023

@Jonathan Neels Merci infiniment pour votre message. J'espère que la suite vous plaira. Bonne journée ! Michèle-Zoé

Publié le 30 Janvier 2023
3
@Zoé Florent. Ouh la la, c'est bien plus chaud que je ne le croyais, chez Madame Zoé Florent ! Alors, l'impression d'un doux délire pour cette histoire de confrérie, et le sachant, j'ai lu tout d'un trait quand même, parce qu'il y a une trame psychologique fine et exquise, qui ne se contente pas de la surface, avec une très belle écriture enchanteresse, à l'aise dans les dialogues, avec une excellente idée pour le scénario, pourtant pas gagné d'avance et tu retombes bien sur tes pattes, tout se recoupe et s'explique. Ensuite ma parenthèse (qui va peser 3 tonnes, mais tant pis, je suis ignoble, je sais !!!) : Je ne me suis pas trouvée d'accord, pour moi-même, avec la sentence de Manuela sur le sexe/l'amour lesbien versus hétéro, même si je comprends le poids possible dans le concrêt de cette symbolique dont elle parle mais hé, c'est bien logique pour elle, puisque une bi, une hétéro ou une lesbienne n'auront pas les mêmes magies, credo, ressentis ou attractions bien évidemment, mais je rassure les lectrices, les lesbiennes ont acquis malgré tout l'héritage social contraire, malgré les douleurs et incertitudes que cela peut représenter, tout ce qu'il leur faut pour être heureuses, car l'amour et le désir, l'envie de construire aussi et de protéger l'autre, surtout chez cette minorité réprimée, sont plus forts que tout obstacle, les lesbiennes ont même leur propre symbolique qu'elles se créent sans doute légèrement différentes pour chacune, et elles peuvent être dans la complétude la plus totale avec leur amante (bon après, que cela se passe mal ou bien, comme pour n'importe quelle rencontre, cela dépend notamment des complexités psychologiques inhérentes aux personnes, que tu as bien décrites) !!! Il est intéressant de savoir que dans les pays réprimant le lesbianisme et les femmes aussi, les lesbiennes se construisent davantage en sorte de transsexuelles, sans pour autant changer de sexe, ah, la, la, je ne veux plus y réfléchir, j'ai plus l'age... NB : Quatre ou cinq petites coquilles...
Publié le 30 Janvier 2023

@Zoé Florent j ai beaucoup aimé votre livre et sa construction. J aime cette idée de lien entre ces vies si différentes.

Je n ai pas encore fini la lecture ( je lis très doucement) mais je souhaitais vous faire part de mon commentaire.

Publié le 29 Janvier 2023

@Damian Jade Merci infiniment pour ton retour évocateur de tes impressions premières. Il me touche énormément... Mieux, profondément.
Merci pour mes boxeuses devenues rebelles ; deux mots différents mais toujours les mêmes femmes... Je me plais à imaginer un monde où tous les hommes penseraient comme toi ;-).
Merci, mille mercis et bon dimanche !
Michèle

Publié le 29 Janvier 2023
3
Sans avoir lu la nouvelle mouture, je m'empresse de dire à quel point j'avais adoré les Boxeuses amoureuses. Elles m'avaient séduit, marqué, touché, heurté, peiné, appeuré. Je m'étais révolté avec elle. L'empathie était totale, durant toute la lecture. Je les admirais, aussi. Je suis heureux de les voir réapparaître. Vraiment.
Publié le 28 Janvier 2023