Conseil
05 mai 2017

Le livre le + "matriarcat" du week-end !

Pendant la canicule 2003, Anne-Laure Julien peint les portraits de celles et ceux qui l’entourent. Finesse de ses observations, justesse de ses réflexions, humour et autodérision qu’elle saupoudre sur chacun d’entre eux, on en prend plein les yeux. Un roman de femme, pour les femmes (et les hommes) ce week-end.
Lire le roman en ligne "la parthénogenèse" de Anne-Laure Julien27 portraits, qualité Harcourt

ebook à lire gratuitement  "la parthénogenèse" de Anne-Laure Julien     

Les hommes dont Sophie tombe amoureuse sont toujours mariés, les belle-mères de ses amies sont toujours des dragons, ses enfants lui reprochent toujours d’être une mauvaise mère… Sophie est en pleine parthénogenèse.

Ce sont les lecteurs qui en parlent le mieux

Chris Martelli, membre du mCL, le Club des Lecteurs de monBestSeller : « J’ai lu votre concept post soixante huit- Woodstock avec grand plaisir et grande curiosité. C’est assez délicieux votre auberge familiale. Et votre œil alerte pour la raconter dans toutes ces composantes. Vous avez ce talent de savoir dire vos réflexions, vos pensées profondes, comme une évidence indiscutable. Avec vous, la vie paraîtrait, sinon plus simple, presque plus binaire en tout cas. C’est bien ou non, mais c’est comme ça, et c’est le choix de Sophie. C’est drôle, plein d’esprit et d’intelligence. Très belle lecture de mon week end, merci. »

Sandrine: « Quelle galerie de portraits ! Et quel brio pour les raconter. Avec vous, on a l’impression de rentrer dans l’intimité, non seulement de Sophie, mais de toutes les femmes qui refusent les sentiers battus. Du cash, du courage non stop, des lignes jaunes pas trop pointillées, plein de lucidité et autant d’honnêteté à dire ses vérités. Bravo et merci de l’avoir publié ici.

Lecteurs, dites à l’auteur votre avis sur son roman.

C’est pour vous connaître les avis et conseils de leurs lecteurs que les auteurs publient gratuitement sur monBestSeller.

”Du fond du gouffre obscur où mon âme [était] tombée” (c'est du Baudelaire, pas du Nerval), j’ai inventé Sophie, la bonne copine clairvoyante et un peu cash qui aurait su me retenir au bord du précipice. J'ai écrit pour me consoler, me défouler, me divertir. Une fois cette histoire terminée, j’ai voulu la partager avec d’autres femmes (et pourquoi pas quelques hommes qui n’ont pas peur de se prendre une balle perdue...). Le site monBestSeller.com m’a permis de proposer mon texte gratuitement à la lecture dans son intégralité.
Si vous allez jusqu'au dernier chapitre, je vous offre en bonus, la play-liste du mariage:
www.youtube.com/watch?v=M4C6cqo4EjY
www.youtube.com/watch?gl=ID&feature=related&hl=id&v=7LgMsR-jI1k
www.youtube.com/watch?v=8SeiLHvWRr8

Publié le 05 Mai 2017
Conseils
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter