Le nom du père

25 pages de Gatinaut daniel
Le nom du père Gatinaut daniel
Synopsis

Il y a des noms que l'on ne devrait pas avoir le droit de donner à un enfant, fût-il de ses ancêtres. Certaines personnes l'assument où pense l'assumer en baissant la tête toute leur vie. D'autres peut-être plus sensibles comme le personnage de ce récit n'y parviennent pas et tente de changer de nom. L'histoire complètement imaginaire que je vais vous conter est celle d'un homme qui n'aurait jamais dû se lancer dans une telle aventure.

2002 lectures depuis la publication le 09 Mai 2016

Les statistiques du livre

  1326 Classement
  33 Lectures
  +2 Progression
  4.7 / 5 Notation
  14 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

28 commentaires , 20 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Je l'ai relu avec le même plaisir
Publié le 18 Septembre 2019

Bonjour, @Gatinaut denis. Votre nouvelle m’a bien fait rigolé. De l’humour, de l’ironie et une métaphore sur l’administration publique. Bravo!

Publié le 08 Septembre 2019
5
@Gatinaut daniel Bonjour Daniel, J'ai vraiment passé un bon moment en lisant votre nouvelle. C'est un délice. Bravo. Amicalement, Duncan,
Publié le 25 Août 2019
4
Bonjour @Gatinaut daniel. Que puis-je ajouter à ce qui a déjà été dit. Le début de ce récit est vraiment très bon, la description de la souffrance du "héros" très réaliste, et émouvante finalement.. Malheureusement, j'ai trouvé la deuxième partie plus "faible", moins inspirée, cédant parfois un peu à un humour facile. La répétition des noms "ridicules" fini par être excessive. C'est dommage, car les témoignages devant la justice de personnes que l'on pense bonnes et sincères, et qui n'hésitent pas à vous calomnier lors d'un procès sont très bien vus. J'aurais préféré, mais je ne suis pas l'auteur, et l'auteur est libre de son choix, une fin plus étonnante, avec un avocat inspiré qui cachait bien son jeu par exemple. Jean-Luc Lys
Publié le 09 Février 2019

Bonjour mimi 77600,effectivement nous sommes cousins' je propose maintenant de communiquer par des moyens plus privés, cordialement Daniel Gatinaut.

Publié le 04 Février 2019

Merci Fernand Fallou d'avoir lu ma nouvelle et de l'avoir étoilé.

Publié le 04 Février 2019

Merci à Soltys Elie, Aymeric Helemgé' Rabita Nasri et Mahout 7377 d'avoir lu ma nouvelle et de l'avoir étoilé.

Publié le 04 Février 2019
5
Bonjour Jai trouvé ce livre en tapant Gatinaut sur Google et suis tombée dessus par hasard. Il me paraît drôle et je vais le lire rapidement. Nous avons le même nom, mais nous sommes cousins et nous ne nous connaissons pas. Je ne connais que GG et EG et leurs enfants. Je connaissais aussi votre mère la soeur de mon père MG. Peut-être qu'un jour nous aurons l'occasion de faire connaissance en vrai. Myriam Gatinaut
Publié le 01 Février 2019
5
Cher @Gatinaut daniel J'adore les jeux de mots, en général, et c'est sûr, ceux sur les noms m'amusent encore plus. J'en invente, par exemple : monsieur Piké est directeur d'un camping. Quel est son prénom ? facile, c'est le camping des mille piquets. Dans cette histoire humoristique, je ne m'attendais pas à cette chute dramatique.
Publié le 30 Décembre 2018
5
Bravo pour votre sens de l'humour! C'est vrai qu'il y a des noms bizarres: Sophie Stiquée, Gérard Mainvussat, Alain Térrieur et son frère Alex, Sacha Touille... Mais, trêve de plaisanteries, porter un nom qui prête à rire est un calvaire, et c'est le harcèlement, jour après jour, pour la pauvre victime. Votre nouvelle m'a bien amusée, cependant. Merci.
Publié le 16 Mai 2017
5
@Gatinaut daniel J'ai passé un très bon moment de lecture. Même si on est dans l'exagération dans votre nouvelle, dans la vraie vie, il y a des noms de familles durs à porter. Au plaisir de vous lire. Amitiés.
Publié le 28 Février 2017
5
Votre nouvelle se lit le sourire aux lèvres, merci pour ce bon moment ! J'ai juste trouvé certaines transitions un peu rapides. Bonne continuation !
Publié le 13 Janvier 2017

@gatinaut daniel. Bravo ! Belle histoire tournant autour d'un thème mille fois débattu. Vous avez su, avec adresse, rendre réelle une situation pénible à beaucoup de personnes. Tout cela est dépeint avec une tendresse mêlée d'humour.

Publié le 24 Novembre 2016

@gatinaut daniel

Merci d'avoir pris du plaisir en me lisant. Un peu de douceur dans ce monde de...je dirai mettre un peu d'humour là où il en manque.

Publié le 15 Novembre 2016

Je vous remercie Pascale Lacosse d'avoir lu la nouvelle" Le nom du père et de l'avoir étoilé.Cordialement Daniel.

Publié le 14 Novembre 2016

Je vous remercie Bigmag d'avoir lu la nouvelle " Le nom du père" cordialement, Daniel.

Publié le 14 Novembre 2016

L'histoire est amusante et hélas révélatrice des travers d'une société qui juge sur les apparences et part du principe qu'il n'y a pas de fumée sans feu. Néanmoins, l'orthographe gagnerait à être mieux maîtrisée.

Publié le 04 Octobre 2016

Je vous remercie Romain Lebastard d'avoir lu la nouvelle Le nom du père. Je viens de finir de lire votre roman qui m' a étormément plus. Cordialement Daniel.

Publié le 11 Septembre 2016
4
Bon... Au vu de mon patronyme, vous comprendrez que cette nouvelle m'a réellement fait rire, tant certaines situations peuvent être véridiques. Le début est savoureux, le déroulé de l'histoire fluide, même si émaillé de quelques fautes d'orthographes. C'est plutôt la seconde partie que j'ai trouvé en deçà, peut-être un peu trop longue. Et j'ai du mal interpréter les signes, mais je pensais réellement que l'avocat cachait son jeu et attendait le dernier moment pour une révélation fracassante ! Cela dit, le style et l'humour sont vraiment décapants, c'est une nouvelle très agréable à lire. Bravo :)!
Publié le 06 Septembre 2016

Je vous remercie Elisa d'avoir lu la nouvelle " Le nom du père" cordialement, Daniel.

Publié le 24 Juillet 2016

Je vous remercie Julien d'avoir lu la nouvelle. Cordialement, Daniel.

Publié le 24 Juillet 2016
5
Bonsoir Daniel, Une idée originale, une histoire bien écrite, un rythme soutenu et une valse des patronymes en font une très agréable nouvelle que j'ai lue avec plaisir. Très belle soirée. Elisa
Publié le 23 Juillet 2016
5
Merci pour votre nouvelle. J'ai passé un très, très bons moments et me suis esclaffé à de nombreuses reprises. Heureusement, toutes ressemblances avec des situations existantes ne seraient que pur hasard. Les valeurs de la république sont sauves, cordialement ;-)
Publié le 06 Juillet 2016

Je vous remercie Boris Phillips d'avoir lu la nouvelle et de m'avoir appris un mot " carinquebille". Cordialement, :Daniel.

Publié le 30 Juin 2016

@Gatinaut daniel.
Une accumulation de jeux de mots; un peu de "Crainquebille"...
Cordialement.
Boris Phillips.

Publié le 30 Juin 2016

Je vous remercie Isa 33 d'avoir lu la nouvelle" Le nom du père".

Publié le 18 Juin 2016
4
émouvant, drôle, la cruauté de la vie dans son ensemble pour celui qui " se démarque " quelques longueurs....mais je reste une future lectrice
Publié le 14 Juin 2016

Je vous remercie TheoFM d'avoir lu la nouvelle " Le nom du père" et de l'avoir bien étoilé.

Publié le 01 Juin 2016

Je vous remercie Lamish d'avoir lu la nouvelle " Le nom du père". J'ai bien aimé vos nouvelles, plus particulièrement " Isalaide" que je trouve géniale.

Publié le 01 Juin 2016

Je vous remercie Alexandrine d'avoir lu la nouvelle " Le nom du père". C'est avec plaisir que je lirais la suite de vos œuvres. cordialement Daniel.

Publié le 01 Juin 2016
5
Une nouvelle très amusante, bien écrite avec beaucoup de rythme. Les situations sont cocasses et certains personnages hilarants. Bravo!
Publié le 31 Mai 2016
5
Voilà une petite histoire qui me parle, mon prénom ayant été à l'origine d'un surnom que j'insupportais : la miche. C'est amusant et fort bien écrit. Il est vrai que la partie des témoignages lors du procès gagnerait à être écourtée. J'avoue l'avoir lue un peu en diagonale. Merci beaucoup pour le partage. Avec ma complicité d'auteure. Michèle.
Publié le 29 Mai 2016

@Gatinaut daniel, merci pour ton vote de mes Oeuvres du Crépuscule. Ce n'est qu'un début. J'espère que la suite te plaira. J'ai commencé la lecture de ton roman. Très touchant également. J'adore... Mais , je n'aurais pas aimé être à la place de ce petit là.... Alexandrine Fortier-Fertille.

Publié le 26 Mai 2016

Je vous remercie Adelyre2 d'avoir lu la nouvelle " Le nom du père " de l'avoir commenté et de l'avoir bien étoilé. Cordialement Daniel.

Publié le 26 Mai 2016
5
Une histoire sympathique qui fait sourire. C'est vrai qu'il y a des noms qui devraient être proscrits ! Il y a quelques petites longueurs mais on ressent votre plaisir d'écrire et de partager et c'est une chose importante que je retiens de votre nouvelle. Bonne journée à vous, Adelyre
Publié le 24 Mai 2016

Je vous remercie Aurélie de la Balade d'avoir lu la nouvelle "Le nom du père et de l'avoir bien étoilé. Cordialement Daniel.

Publié le 19 Mai 2016
5
Je me suis bien amusée à lire votre nouvelle. Les jeux de mots avec les patronymes font sourire. L'humour contenu dans cette caricature (loufoque parfois) de la vie et de l'administration est assez grinçant. Sous certains aspects, ça m'a fait penser à "Bouvard et Pécuchet" de Flaubert. Le seul reproche est qu'il y a quelques coquilles.
Publié le 16 Mai 2016

Je vous remercie Dany b d'avoir lu la nouvelle "Le nom du père". Eh oui! Je me laisse souvent emporter par mes délires. Cordialement Daniel.

Publié le 15 Mai 2016

Je vous remercie Fanny Dumond d'avoir lu la nouvelle "Le nom du père" Peut-être ferais-je mieux la prochaine fois, cordialement Daniel.

Publié le 15 Mai 2016

Je vous remercie Tavuleukil d'avoir lu la nouvelle " Le nom du père". Je vous remercie également pour vos conseils en écriture. Cordialement Daniel.

Publié le 15 Mai 2016
4
Une idée originale pour une histoire intéressante. Le déroulement des actions donne un rythme au récit. Cependant, j'ai trouvé quelques lenteurs sur certains passages et une "exagération" dans l'évocation des patronymes. Ceci dit, même si j'ai fais une pause dans ma lecture, j'ai pris beaucoup de plaisir à la reprendre.
Publié le 12 Mai 2016
3
Je ne comprends pas le début de votre synopsis. Un nom de famille n'est pas donné par ses parents, il est héréditaire. Quant au prénom, c'est une autre histoire qui fait débat depuis quelque temps. J'ai lu votre nouvelle prometteuse au début mais qui m'a un tantinet lassée à partir de la crise de folie du personnage. Le trait est un peu trop forcé pour expliquer les aberrations de la justice, mais ce n'est que mon humble avis de lectrice qui aime la concision. Lorsque je commence de lire en diagonale, en général, ce n'est pas bon signe ;-) Bravo quand même pour l'idée de ce texte et bonne continuation dans la belle aventure de l'écriture.
Publié le 11 Mai 2016
5
Un début séduisant, du rythme, une belle écriture, vive et colorée. Une idée prometteuse qui, parvenue au terme de sa chute, déclenche un rebondissement dépourvu de “rechute”. Je sais, qu’il est difficile pour un auteur de se séparer de ses idées, ses textes, paragraphes, phrases… Qu’il peut même s’entêter à conserver un simple mot et s’obstiner à le placer à coups de marteau dans un contexte auquel il n’appartient pas toujours… Mais que voulez-vous ! C’est ainsi ! Le meilleur ami de l’écrivain, souvent, c’est la touche “suppr”.
Publié le 11 Mai 2016

Je vous remercie Zaltatrix d'avoir lu " Le nom du père" et je vous remercie pour les conseils. Cordialement Daniel.

Publié le 10 Mai 2016

Je vous remercie Mary Cousin d'avoir lu la nouvelle " Le nom du père" et dl'avoir bien noté. C'est avec plaisir que j'accepte votre proposition de participer au concours de nouvelles organisé dans votre ville. Cordialement Daniel.

Publié le 10 Mai 2016

Bonjour Daniel. Ca démarre bien "Le Nom du Père", c'est entraînant, bien écrit, et je suis sincèrement bon client de ce genre de poilade. Et puis, insidieusement, selon moi, cela se déglingue et se délite à partir de la connaissance du nouveau patronyme du pauvre Denis. Changer "Boutcrotte" en "Broutcul", c'est là que j'ai commencé à gentiment décrocher. L'outrance, d'accord ! Mais la surenchère dans l'outrance, et l'on finit bientôt dans l'hypertrophie. Je suis allé quand même jusqu'au bout, et là encore j'ai trouvé ton procès beaucoup trop long. Progressivement, on perd tout intérêt pour ton héros, tu nous enfiles les noms/sobriquets jeux de mots comme des perles et l'on se demande si tu n'as été pris au piège par ta propre extravagance. C'est terrible à dire, mais il faut un minimum de sérieux dans l'humour, sinon le lecteur ne peut pas y accrocher sa propre grille de laisser-aller. Je pense qu'en rabiotant, qu'en étant plus en empathie avec ton héros, tu pourrais faire de ce texte quelque chose de bien mieux, voire de très bien. Mais en l'état "Au nom du Père" m'a fait poser trop de questions pour me laisser docilement mener par le bout du nez dans ton délire. Bien à toi !

Publié le 10 Mai 2016
5
On voit que vous vous faites plaisir à jouer avec les patronymes de vos personnages. C'est qu'il y en a une belle collection dans le quartier de votre ami Denis Boutcrotte (1 de Chavignol ou de Rocamadour) Sachant votre goût et don pour les textes courts, je me permets de vous proposer de participer au concours de nouvelles organisé par l’équipe de bénévoles de la Bibliothèque de Carrouges dont je fais partie, pour la première fois cette année, à l'occasion de notre fête communale annuelle, afin de dynamiser notre bibliothèque et faire connaitre notre bourg au-delà de ses murs. Vous trouverez tous les renseignements relatifs à ce concours à l'adresse facebook : concours de nouvelles inédites de Carrouges 2016 ou vous pouvez me joindre par mail à mary-cousin@orange.fr Cordialement Mary COUSIN
Publié le 10 Mai 2016

Je vous remercie Mokeddem d'avoir lu et bien étoilé la nouvelle " Le nom du père". Comment dois je interpréter "Sans commentaire".

Publié le 10 Mai 2016