Auteur
Le 28 fév 2019

De l’art et de la manière de noter un livre

A tous ceux qui cherchent les commentaires, Thierry Vitteau souffle sa manière de noter les livres. Si sa méthode ne peut être érigée en principe, elle a le mérite d'une certaine rigueur et objectivité.
Comment opère la fée"commentaire" quand elle se penche sur votre livre ?Comment opère la fée"commentaire" quand elle se penche sur votre livre ?

Evaluer un livre sur monBestSeller

Une question s’impose forcément un jour ou l’autre à celui qui veut être honnête avec lui-même, comment bien choisir le nombre d’étoile pour évaluer un livre sur le site de MonBestSeller ? Comment ne pas banaliser cette récompense en attribuant systématiquement les cinq étoiles dès qu’on ouvre un roman, ou au contraire risquer de blesser inutilement un auteur en étant trop sévère ?

Evaluer un livre : pas de règles, à chacun ses principes et ses critères

Personnellement je fais le choix de mettre deux étoiles d’entrée pour récompenser le courage d’écrire. Même si les premières pages d’un manuscrit peuvent parfois jaillir spontanément sans vraiment demander un gros effort, il faut souvent beaucoup de courage et de persévérance pour terminer un livre. La troisième étoile, dépend de la forme. J’entends par là, la mise en page, la qualité de l’expression et enfin l’orthographe de l’ouvrage concerné.

Une quatrième étoile pour l'intrigue

Ensuite, je donne une quatrième étoile si l’histoire est prenante, avec des personnages bien campés et une envie très forte de connaitre le dénouement du récit.
Enfin, j’offre la cinquième étoile si le livre me touche personnellement au niveau émotionnel mais surtout s’il m’aide à avancer sur le chemin de la vie. Bon ça bien entendu, c’est la théorie !
Si un livre est mal écrit avec une histoire totalement incohérente et que pourtant il parvient à me bouleverser, alors je risque de mettre les cinq étoiles sans d’avantage réfléchir. Mais là il s’agit d’un coup de cœur, et en cas de coup de cœur vous savez bien qu’on ne compte pas !

Thierry Vitteau

11 CommentairesAjouter un commentaire

Même si les notations peuvent paraitre subjectives ou avoir un côté trop scolaire pour certains, les commentaires sont surement importants pour un auteur. Personnellement, je trouve que les lecteurs ne laissent que très rarement une appréciation à la suite de leur lecture. La plupart des avis sont souvent réalisés par des auteurs présents sur le site qui pourtant doivent être moins libre de s’exprimer que de purs lecteurs. Moi si j’étais écrivain, j’attendrai avec impatience les avis de ces lecteurs qui ont pris le temps de me découvrir à travers mes récits.

Publié le 17 Avril 2019

......@ Thierry Vitteau.............Hey ! Bonjour, je suis 1 et je suis là......................................................C' est faux Thierry, si je viens lire un bon ouvrage, je ne viens pas caresser l' échine de l' auteur. Je lis un livre, je le lis pour me faire plaisir, pas pour lui faire plaisir. Si je fais un commentaire, je dis ce que je veux. Je suis libre, je suis libre d' exister, je suis libre de lire et, après cela, je suis toujours et encore libre. C' est un fait indéniable ...............................................................................................................................................Il n' y a rien non plus à '' sensibiliser '', il n' y a pas, non plus, d' '' essentiel '' à '' rôle essentiel "".......................La forme de ce sujet de réflexion n' aboutira jamais d' un consensus correct parce que cette '' forme '' n' est que l' aboutissement, le fleurissement d' un profond et d' un fond qui n' est pas lui-même correct. Et si je vous demandais de noter votre mère et votre père entre 1 et 5 inclus et de noter votre enfant, le voisin, la montagne, le chat qui miaule ? Tout cela est et reste dans les mondes de l' affection, de l' émotion, de la subjectivité et les nombres n' ont plus, ici, leurs valeurs pointues et déterminées, précises qu' ils ont dans tellement de sciences formelles et physiques. Il ne sont pas les meilleurs outils pour tailler les sentiments et sculpter de l' imaginaire.................................................Une bonne manière d' éviter de noter, de montrer du doigt les boutons sur....est de '' s' exprimer ''.....mais les chiffres ne le font pas, ils s' interprêtent ''. Pourquoi ne pas rendre les mots à des mots ? Diviser par 1 000 ou 10 000, contracter au mieux et proposer une simple appréciation ?....................................- ce récit ne m' intéresse pas -....- sans être mauvais, il n' est pas excellent -....- j' aime un peu et beaucoup - - j' apprécie, c' est une réussite -....- formidable ! le ciel te regarde ! -..............................................Il est aisé de deviner ce que représentent ces appréciations en valeurs numérisées pour qu' une moyenne générale puisse s' effectuer....et le lecteur n' a plus noté, il n' a pas tranché, il n' a pas sanctionné, il a, de manière positive ou négative, il a '' apprécié ''..........................................................................Et pour que le lecteur puisse oser et tenter ce geste difficile il lui manque l' anonymat le plus entier, être le fantôme le plus fantomatique, le plus transparent des invisibles, l' innocent à naître, un peu de Dieu, quoi !......- Sans pseudonyme - !......tout cela est le rêve d' un chien à son maître, je sais..................................Mes remerciements pour cette invitation et l' écoute.

Publié le 13 Avril 2019

@ThierryVitteau
Grand merci pour nous avoir fait partager votre méthode qui me convient bien et qui somme toute est généreuse, peut être trop, mais l'auteure , surtout pour un premier roman, a tellement besoin d'être encouragée

Publié le 04 Avril 2019

Merci @Thierry Vitteau pour cet article.
A mon arrivée sur le site, je me suis trouvée bien perplexe quand j'ai été amenée à noter le premier livre que j'avais lu... Qui étais-je pour me permettre de juger d'autres auteurs, souvent bien plus expérimentés ou talentueux que moi ? J'ai finalement opté pour une stratégie binaire : si je n'accroche pas, j'abandonne généralement très vite et je ne note, ni ne commente. Si je lis jusqu'au bout, alors je considère que cela mérite 5 étoiles étant donné le peu d'attirance que j'ai spontanément pour la lecture sur écran !
Pour moi, la valeur est dans le commentaire, dans ce que l'on met en avant, ou dans ce que l'on ne dit pas...

Publié le 12 Mars 2019

Oui, assurément, il est difficile de noter ! Et quels que soient les critères utilisés, l'important est de rédiger un commentaire sincère, constructif, sans toutefois blesser l'auteur(e). Car l'objectif premier de cette plate-forme est d'encourager, de développer le sens de l'écrit littéraire et, in fine, de permettre à l'autoédition de trouver ses lettres de noblesse. Alors chers amis lecteurs n'hésitez plus ! Amicalement Kroussar.

Publié le 07 Mars 2019

Si les commentaires non étoilés apparaissaient sur nos profils, je me serais satisfaite de commenter sans noter. Ce système de notes et le classement me donne trop souvent l'impression de me retrouver dans une cour d'école pour l'apprécier. Mais monBestSeller n'ayant jamais accédé à une demande pourtant formulée à plusieurs reprises (et par de nombreux autres auteurs que moi que le principe rebutait), j'ai dû noter pour accéder à une visibilité. Malgré les critiques et pour ne pas créer de polémique, j'ai très vite opté pour le 5 étoiles. Exceptionnellement, une étoile en moins lorsque l'orthographe et (ou) la grammaire sont vraiment trop malmenés. Pas de note ni de commentaire lorsque le premier contact est rédhibitoire. Approximatif, expéditif, mais un principe comme un autre. Par contre, j'essaie de marquer la différence dans la rédaction d'un commentaire plus ou moins enthousiaste... et aussi sincère que possible, la sincérité ayant ses limites si l'on veut éviter les retours de flamme... mais ça, c'est une autre histoire ;). Amicalement. Michèle

Publié le 06 Mars 2019

Merci à tous pour vos commentaires. Ça fait plaisir de voir que mon article ne laisse pas indifférent les lecteurs de MBS.
Personnellement, j’ai beaucoup apprécié cette remarque de @Thalia Remmil, nous rappelant que des écrivains reconnus et même primés obtenaient régulièrement des commentaires très négatifs sur des sites pourtant prestigieux démontrant qu’il faut savoir relativiser en se disant qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. J’aime bien aussi l’idée de se référer à son instinct ou comme dit si bien @hx au pifomètre pour noter un livre, cela s’avère souvent de meilleur conseil qu’une cogitation laborieuse. Pour me faire l’avocat des Lecteurs non-auteurs, je dirais qu’un auteur connait de manière viscérale l’importance de recevoir un commentaire pour son ouvrage alors que le Lecteur n’imagine certainement pas l’attente qui demeure au plus profond d’un écrivain. Peut-être faudrait-il imaginer un moyen pour davantage sensibiliser les Lecteurs à ce rôle essentiel qu’ils ont à tenir. Même si les petites étoiles ne sont pas toujours objectives comme le suggère très justement @Catarina Viti, elles permettent quand même d’exprimer un premier ressenti souvent pertinent.
Sinon, on peut conclure qu’à l’unanimité, nous attachons plus d’importance aux commentaires qu’à la notation, la note restant très subjective alors que les avis peuvent être détaillés et quand je vois le sérieux avec lequel @Michel CANAL réalise les siens, je me prends à rêver d’entrer dans sa bibliothèque !
Bien à vous, Thierry

Publié le 05 Mars 2019

Je prends toujours (pour le moins souvent) le train en marche, mais ceci a l'avantage de savoir ce que d'autres auteur(e)s ont mis dans leur commentaire.
Premier point : avez-vous remarqué que ce sont surtout des collègues auteur(e)s qui osent un commentaire/notation ? Il faut regretter que les lecteurs(trices) non auteur(e)s, dans leur majorité, ne fassent pas l'effort d'informer l'auteur de leur ressenti. Quel dommage !
Mais revenons-en au sujet proposé par @Thierry Vitteau : "De l’art et de la manière de noter un livre". C'est une méthode... pourquoi pas ?
Personnellement, je ne lis pas beaucoup car je lis lentement, analysant mécaniquement la construction des phrases, revenant en arrière s'il le faut pour bien comprendre, et aussi parce que plus souvent occupé comme bêta-lecteur-correcteur de mes ami(e)s. Je passe ainsi, à mon grand regret, à côté de beaucoup de publications intéressantes, car les journées n'ont que 24 heures.
Trois situations se présentent à moi, sans aucune règle prédéfinie.
— Si j'ouvre un manuscrit que je trouve inintéressant, vraiment mauvais dans le fond et la forme, je le referme aussitôt. Mon opinion est quasiment faite dès la lecture du synopsis et de la biographie.
— Si je le mets en bibliothèque, l'auteur(e) est pour le moins assuré(e) d'un commentaire pertinent qui l'aidera à progresser. Je ne note pas si la note ne mérite pas quatre étoiles ou plus. Si je ne mets que quatre étoiles (l'exception), c'est que dans le fond ou la forme, l'auteur(e) admet que son manuscrit n'était pas abouti.
— Si l'histoire, l'écriture et la forme méritent cinq étoiles, la note "cinq étoiles" sera assortie d'un commentaire en principe utile et encourageant.
Merci cher Thierry pour avoir ouvert ce débat. MC

Publié le 03 Mars 2019

Un système de notation n'ayant de signification qu'à partir du moment où il répond à des critères clairement définis, connus de tous et déterminés en fonction d'un objectif à atteindre, nos petites étoiles mBS sont trop subjectives pour moi. Aussi ai-je décidé une fois pour toutes de les offrir systématiquement aux auteurs dont je commente l'ouvrage. Elles signifient : bonjour, je suis votre amie.

Publié le 01 Mars 2019

@lucie pergola mdrrr Que ferions-nous sans nos animaux ? Avec cette méthode, si mes deux molosses me mordent la cuisse, il ne me restera plus que l'os !

Publié le 28 Février 2019

@Thierry Vitteau C'est une bonne méthode organisée ! Perso, je mets d'emblée 3 étoiles pour le mérite d'avoir écrit un roman car c'est quand même une épreuve. Ensuite ce n'est quand même pas très compliqué de présenter son texte à peu près correctement, par contre faire une correction exemplaire coûte de l'argent et tout le monde ne peut pas se le permettre ; de plus, la correction est une chose, le erreurs de style, les longueurs, le manque de cohérence, une autre. On apprend de ses erreurs et le site mBS est très bien pour servir de tremplin car la plupart du temps, les commentaires sont constructifs et permettent de remanier son texte. Par contre, perso, si je ne peux pas mettre au moins 4 étoiles, je préfère m'abstenir de noter. Je commente en restant respectueuse. Quand je suis touchée émotionnellement, je suis comme vous, même si ça pêche ailleurs, quand c'est le coeur qui parle, c'est 5 étoiles ! Après je pense qu'il faut prendre du recul. Quand on voit les avis et les notes que même les écrivains connus ont sur Babelio ou autre, je pense sincèrement qu'il ne faut pas s'arrêter à ça ! C'est un peu le revers de la médaille de ce genre d'évaluation, il faut mettre sa susceptibilité et son ego de côté et persévérer ! Quoi qu'il advienne, avancer !
Belle soirée. Thalia

Publié le 28 Février 2019