galodarsac
Biographie

D'aussi loin qu'il m'en souvienne, les lettres ont toujours tournoyé dans mon esprit. Dès l'école, on voyait en moi un futur écrivain.
Lors, d'où vient qu'avant la cinquantaine rien ne soit sorti de mon inspiration créatrice ?
L'adolescence a vu naître de ma main quelques contes naïfs, dont je souris aujourd'hui en me les remémorant, mais dont il ne subsiste, fort heureusement, nulle trace écrite. Plus tard quelques poèmes épars...
Et puis la vie m'a emporté ailleurs. Un métier scientifique, puis la vie de famille, puis la séparation, puis, puis, puis...
Et voici qu'à l'orée de mon dixième lustre, une rencontre littéraire a rallumé le feu.
Elle avait, comme moi, quelques œuvres en sommeil, et nous nous réveillâmes l'un l'autre. La machine était relancée, et rien ne l'arrêterait plus !

galodarsac a noté ces livres

5
Plein d'humour pince-sans-rire "so british", et avec un happy end en plus !
Publié le 19 Juillet 2021
5
Vivant et bien emmené, ce récit accroche même un parfait néophyte comme moi en matière d'hippisme, bravo !
Publié le 19 Juillet 2021
5
Voyant passer un FF dans les nouveautés du jour, je me suis jeté dessus toutes lectures cessantes. Une nouvelle courte, certes, mais ce n'est pas la taille qui compte c'est bien connu. L'émotion est au rendez-vous, l'imagination aussi (il m'arrive aussi parfois, à partir d'un rien aperçu ici ou là, d'imaginer la vie de qui a posé là ce rien...), cela tranche avec certains de vos contes à mes yeux plus émouvants (le fantôme ou l'épouvantail par exemple), mais cela peut être un départ pour une autre nouvelle... peut-être est-ce dans l'air ? Bien à vous. -LGA
Publié le 10 Juillet 2021
5
Brillante observation de nos congénères et de leurs petits travers, selon leur pays et leur culture, et il y en a pour tout le monde ! Tranches de vies amusantes ou poignantes, et qui pourraient être réelles (certaines le sont peut-être)... Bravo pour cette galerie de portraits où l'on sent un important travail de recherche et un talent narratif indéniable !
Publié le 04 Juillet 2021
5
Quelle beauté dans ce récit mélancolique et néanmoins empreint d'espérance ! Que de sensibilité et de pudeur dans la retenue de votre plume, pour insuffler à cette femme frappée par le sort la force de se ressaisir et de faire sienne la fameuse devise "nous ne sommes pas ici pour être aimés, mais pour aimer", et qui l'illustre parfaitement. Puissions-nous tous réagir comme elle !
Publié le 23 Juin 2021

Pages