Le bikini rose

7 pages de Zoé Florent
Le bikini rose Zoé Florent
Synopsis

"Un été presque parfait" était le sujet imposé de cette nouvelle, que j'ai eu envie de remettre en ligne après que @Galodarsac l'a évoquée, dans un récent commentaire.
Texte ultra-court... Bonne lecture !

Publié le 04 Septembre 2023

Les statistiques du livre

  381 Classement
  114 Lectures 30 jours
  1223 Lectures totales
  +70 Progression
  0 Téléchargement
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

33 commentaires , 16 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@LAULAULA Bonsoir, Laurence, et mille mercis pour votre commentaire sympa, vos étoiles généreuses.
Votre mésaventure m'a fait sourire. Grâce à votre plume imagée, je m'y suis vue :-) !
Je ne sais pas si l'on peut comparer nos premiers tâtonnements amoureux à ceux de l'autre genre, mais j'imagine que nous sommes tous appelés à nous tromper sur la façon dont les messages sont reçus, à manquer souvent d'air, au gré de nos rencontres et des défis qu'elles supposent.
Merci encore et bon week-end,
Amicalement,
Michèle

Publié le 02 Décembre 2023
5
Ah comme c'est bien vu et cruellement réaliste ! Eh oui... on ne chasse pas en toute innocence. C'est ce qu'aurait dû lui apprendre sa mère. Elle n'a plus qu'à prendre ses jambes à son cou, la pauvrette. Ca me rappelle une certaine balade sur une certaine plage... Je m'étais aventurée dans un endroit sauvage sans me rendre compte que j'étais entrée dans un territoire de naturistes ou nudistes ou enfin bref, je ne sais pas de quel courant ils se revendiquaient mais j'étais apparemment la seule proie à l'horizon et il semblaient affamés. Mais enfin, on ne peut même pas se promener en paix ! Il y en avait qui sortaient derrière de toutes les dunes et bouquets de joncs et super entreprenants. J'ai dû rester courtoise et rejoindre des contrées plus civilisées en serrant les fesses. Lol
Publié le 02 Décembre 2023

@Stog Bonsoir Guy,
Il est vrai que j'ai forcé la dose, le but étant de donner la dimension du fossé entre ce que ressent une jeune-fille rêveuse, femme en devenir, et ce qui anime des casseurs de rêves, comme il en existe.
Votre commentaire, celui de Jean-Pierre, sont important pour moi, car ils réconcilient en démontrant qu'ils ne sont qu'une minorité, ces casseurs.
Mille mercis pour votre commentaire sensible et les généreuses étoiles associées.
Bonne soirée et bon week-end ! Amicalement,
Michèle

Publié le 01 Décembre 2023
5
Bonsoir @ Zoe Florent. Je suis de l'avis de JP Laurier, c'est un direct dans l'estomac, ça touche, ça fait mal, mais le but est atteint. Bravo
Publié le 01 Décembre 2023

@LAURIER JEAN-PIERRE Bonsoir Jean-Pierre,
Je suis vraiment désolée de vous avoir fait souffrir ! Pour vous consoler, je vous fais un hug par la pensée et vous rassure : la vie amoureuse peut s'avérer très belle, même après ce genre de mauvais départ ;-).
Mille mercis pour vos cinq étoiles, toutes imméritées qu'elles soient, et bonne soirée.
Amicalement,
Michèle

Publié le 30 Novembre 2023
5
Oui, je mets cinq étoiles mais ça m'a retourné le cœur ! Je souffre, n'empêche que votre texte est très fort, alors bravo... mais je souffre !!! Jean-Pierre
Publié le 30 Novembre 2023

@Monique Louicellier Franchement, rien de grave...
Et puis que sont ces ridicules querelles de clocher à l'échelle de notre monde, franchement ? Pipi de chat, tu ne crois pas ? Et à l'échelle de ce site ? Banales considérations égotiques qui ne trompent personne.
Le troll émilie bruck a disparu ce matin, bouclant sans surprise un cycle comme il a déjà bouclé les précédents, faute d'appuis ou contraint et forcé. Alors plutôt que de ressasser les insultes de ce personnage de pacotille, profitons de cette trève pour essayer de nous comporter un peu plus dignement et nous respecter mutuellement.
Bises et bonne soirée,
Michèle

Publié le 27 Novembre 2023

@Marie Bataille
Je suppose que vous parlez de moi par ce Mo ?
Un ou une fan Mo, envoyée par Zoé pour agiter ses pompons ???
Ça va pas, non ?
Comment pouvez-vous parler de moi dans mon dos (car vous ne m'avez pas prévenue de votre réponse, ni Zoé d'ailleurs et ne voyant aucune alerte sur mon email, je suis venue voir...) et surtout et parce que en ces termes méprisants ?
Comment osez-vous affirmer que Zoé m'aurait envoyée ET que je suis fan d'elle ?
Je confirme que vous n'avez pas de don de voyance car ces deux affirmations sont fausses, surtout celle qu'elle m'aurait envoyée, si, si...
Si je l'ai bien été, fan, à titre personnel surtout, pas forcément pour son style de romans, j'ai mis de la distance à titre personnel, pour des raisons qui ne regardent que moi.
Que vous frayiez avec le troll vous regarde, il est très marrant c'est vrai, dans ses commentaires qui tiennent de la satire, mais c'est vraiment un con, se réjouissant de mépriser et encore mépriser les autres personnellement et sur leurs capacités d'écriture, alors qu'il ne répond que quand ça l'arrange et que ses écrits sont vraiment nuls, ampoulés, compliqués, tournant en rond et bouffis d'orgueil et de critiques, sans une seule histoire qui ait un sens... Il est incapable d'écrire un roman.
Je lui renvoie une de ses balles, il mériterait une volée, car lui, ne s'est pas contenté d'une seule balle !
Sur le fond maintenant :
Vous êtes embêtée par le sort réservé par Zoé à cette pauvre gamine. Je rêve !!!
Ah bon, en parler, le laisser imaginer, reviendrait à ce que Zoé, par ses personnages interposés, viole ce personnage de l'adolescente ???
Si on vous suit, il ne faudrait jamais faire de prévention et ne pas laisser imaginer de mauvaises choses, parfois vécues ou dont on a témoignage.
L'auteure est clairement du côté de la fillette.
Il faut vraiment manquer de sensibilité pour ne pas vous en apercevoir.
Du coup, je n'irai jamais lire vos thrillers car je ne lis que les auteurs sensibles.
J'ai vu passer aussi l'accusation selon laquelle Zoé prendrait les adolescentes pour des oies blanches et les hommes pour de gris dégueulasses, ce qui serait faux...
Eh bien, lisez plus souvent les journaux !
C'est un fait qu'une gamine peut ne pas se méfier, faute d'expérience de la vie ou par une éducation trop positive du pire qui puisse arriver...
Mais ça peut arriver.
Les circonstances la menaient à l'abandon de toute méfiance, la plage, le soleil, la vie cool, un jeune homme gentil vers lequel elle était attirée.
Même une adulte s'y serait laissée prendre.
Et puis le piège !
Ça n'arrive pas tous les jours, certes, mais quand ça arrive, c'est trop tard...
Aussi j'adore cette nouvelle, qui met en garde et pourra peut-être sauver des vies !
Quant aux hommes, c'est bien mal les connaître, les hormones conjuguées à tout un héritage culturel qui place l'homme au dessus de la femme et le viol même, comme un fait qui en tant qu'il satisfait l'homme peut en tous cas être compris, sont en cause...
De plus en groupe, et l'alcool aidant, les prédateurs prennent de l'audace, surtout avec un meneur plus pervers et frustré que les autres...
Je connais tellement d'histoires de viols et d'assassinats, tellement de violences masculines, que franchement...
Certes les femmes ont aussi des mauvais penchants mais elles ont souvent l'instinct maternel et ne sont pas encouragées à la violence par la société donc font de plus rares assassins et d'encore plus rares violeuses (voir La Cave de Kate Milett).
Pour une détenue femme, il y a cent détenus hommes...
Alors soit vous êtes un homme en réalité, soit vous êtes jeune et pensez que votre génération est préservée de ces maux, pourtant elle porte un terrible manque de repères et une violence inédite, alors bonne chance.
De toutes façons si les jeunes filles de votre génération sont sur leur garde, c'est grâce à qui, hein ? Pas grâce aux hommes exemplaires de votre génération ni grâce à ceux plus redoutables d'autres générations qui peuvent être prédateurs également des jeunes femmes de votre génération...
C'est grâce à des femmes de nos générations qui ont parlé, dénoncé et ont milité !
Mais on va vous laisser sur votre petit cocon.
Il n'empêche que des viols et assassinats de femmes jeunes par des hommes souvent jeunes aussi, inconnus, voisins, conjoints, c'est fou ce qu'on peut en trouver, relatés dans les journaux, mais ça doit être des fake news...
Et
@Zoé Florent
Je suis désolée de rompre la trève que vous aviez signée avec cette Marie Bataille et avec le troll.
Mais c'était trop injuste...

Publié le 26 Novembre 2023

@Monique Louicellier Bonsoir Monique,
Tu choisis de faire ton retour façon mise de pied dans le plat, et ce n'est pas grave. De retour de week-end, ton commentaire entier m'a fait sourire... Mais si madame Bataille et moi avons eu un nouveau différend sur la page d'émilie bruck, nous étions convenues d'en rester là.
Quoi qu'il en soit, je te remercie pour ton avis développé. Dieu sait si nous ne sommes pas d'accord sur tout, mais côté féminisme, nos idées se rejoignent souvent.
Je te souhaite un bon retour parmi nous, s'il est dans tes intentions de renouer plus étroitement et plus durablement avec MBS.
Bises et bonne soirée,
Michèle
@Marie Bataille Bonsoir madame,
Je suis désolée que vous concluiez à une relance de ma part, car ce n'est pas le cas.
Je réitère que le Mo évoqué sur la page d'émilie bruck est Mo Rezkallah.
Quant à Monique, du fait qu'elle ne participait plus à la vie du site depuis plusieurs semaines (voire mois), que durant cette pause nous avons très peu communiqué, je suis moi-même surprise par son intervention.
Quoi qu'il en soit, elle est adulte et libre de donner son opinion.
Pour conclure, sachez que j'ai l'habitude de me défendre seule, que de ce fait, je ne l'ai pas sollicitée.
Bonne soirée,
Michèle

Publié le 26 Novembre 2023

@Zoé Florent
@Marie Bataille

Je suis passée, bien que manquant de temps, lire l'objet de discorde entre Marie Bataille et Zoé Florent, comme je l'avais découvert sur la page du troll (le tristement célèbre émilie bruck de bric-à-brac, qui a cependant l'ironie tordante...).
Cette nouvelle de Michèle, nom de plume, Zoé Florent, je l'ai lue, et je suis féministe aussi, du moins je m'y emploie si l'occasion se présente (être une femme et une lesbienne aide à le devenir, à vrai dire), et à aucun moment, je ne constate une perversion ou un vide dans le personnage principal, et bien entendu aucun machisme, bien au contraire !
Zoé parle d'un guêt-apens sur une adolescente, instigué par des voyous certainement violeurs, avec un beau jeune homme payé pour jouer l'appât.
Le pire ou presque de ce qui pourrait arriver à une jeune fille.
Quelle leçon !
Sa nouvelle ne peut que mettre en garde des jeunes femmes ou des femmes imprudentes.
Elle est très bien écrite de surcroît.
Aussi, je vais la noter 5/5 dès que je le pourrai, car je ne suis pas sur mon ordinateur...
Vous vous dites féministe Marie Bataille ?
Alors veuillez étoffer vos arguments, car là je rigole mais jaune, car des féministes comme vous...
Par ailleurs Zoé vous a effectivement répondu sur le bon terrain.
Elle n'avait même pas à se justifier d'être féministe, et je ne veux pas juger de ses autres écrits, mais celui-ci est féministe ! Un bel écrit ! Utile !
Évidemment je ne parle pas du faux féminisme queer ou de celui des Femen, pour qui s'enfiler un poulet dans le vagin (comment font-elles ?) constituerait une prestation hautement subversive du machisme...
A bon entendeur !

Publié le 26 Novembre 2023

Bonsoir, @Caroline Devivie, et mille mercis pour votre commentaire sensible. Je suis contente que cette très courte nouvelle vous ait "plu".
Bonne soirée ! Amicalement,
Michèle

Publié le 05 Novembre 2023

Un texte terrible mais qui sonne juste. Vous mettez très bien en valeur la fragilité de l'adolescence, le poids du regard des hommes, de leurs caresses sur le coeur des jeunes filles si promptes à s'enflammer. Un beau moment de lecture pour ma part !

Amicalement,

Caroline

Publié le 05 Novembre 2023

@Antony Erb Votre commentaire me touche, vise juste... me flatte aussi, venant de vous.
"D'un méchant on ne fait pas un gentil", tellement vrai ! Pour moi, ce n'est pas dans l'acte que l'on peut juger de la bienveillance ou de la malveillance des êtres, mais bien dans l'intention qui le motive, au-delà des apparences souvent trompeuses.
Sinon, pour ce qui est de la notion de l'inné ou de l'acquis, les formules sont multiples, la plus redoutable étant "moins fois moins égale plus", lorsqu'elle s'applique à la frustration, la noirceur ;-).
Mille mercis pour votre visite sur ma page !
Amicalement,
Michèle

Publié le 11 Octobre 2023

@JeanPignon2 Mille mercis pour votre commentaire aussi concis que ciselé, vos étoiles chaleureuses...
Amicalement,
Michèle

Publié le 11 Octobre 2023
4
Vous parvenez en quelques mots à planter un décor et créer une histoire qui rappelle à ceux qui voudraient l’oublier que la vie peut-être sans pitié. Est-ce simpliste, voire niais ? Malheureusement, une inattention, une bêtise, une insouciance de quelques minutes suffisent pour que la vie bascule. La brutalité de la vie peut prendre toutes les formes et, féminisme ou pas, la barbarie n’a pas de limite lorsque le mal habite son hôte. Ca me renvoie à une autre question, celle de l’inné ou de l’acquis de la méchanceté. On dit « d’un âne on ne fait pas un cheval de course », je dirais « d’un méchant on ne fait pas un gentil ». Merci
Publié le 11 Octobre 2023
5
Beau et affreux à la fois. La conclusion m'a laissé un gout amer dans la bouche, après une description si fine en mode intime
Publié le 10 Octobre 2023

@antarabdelaziz25 Bonjour cher Antar,
Mille mercis pour vos lecture, commentaire particulièrement sensible et généreuse appréciation.
Si de telles mauvaises rencontres arrivent encore trop souvent, tous les hommes ne sont pas des brutes pour autant ; toutes les jeunes-filles pas forcément aussi rêveuses que mon héroïne non plus. Heureusement pour nous, femmes, et heureusement pour notre monde ;-).
J'ai beaucoup apprécié "Le vieil amiral" et ai zappé en mars, par excès de lectures en cours, "Jeunes âmes brûlées". Je suis presque à jour (plus qu'un roman à terminer), aussi vais-je rapidement m'y plonger, d'autant plus motivée par les commentaires de notre amie Alhéna Skat.
Bonne fin de journée et à très bientôt.
Amicalement,
Michèle

Publié le 04 Octobre 2023
5
@Zoé Florent Bonjour Zoé! Au fur et à mesure que je lisais votre histoire, je ressentais une appréhension qui s'est confirmée au moment de la chute. Que pourrais-je en dire sinon une grande admiration pour votre style sobre, élégant, efficace, d'un côté, et de l'autre une honte infinie qui me submerge en tant qu'homme. Hélas, de telles mésaventures arrivent souvent dans la vie réelle ! L'innocence féminine se heurte fréquemment à la brutalité masculine. On aura beau dire, ce n'est pas du manichéisme mais une vérité absolue. Une femme ne pourrait jamais faire du mal à un homme qui lui offrirait son cœur. Dans le pire des cas, elle le repousserait. Pas plus ! En tout cas bravo pour ce texte qui m'a touché. Vous avez mis dans le mille littérairement et humainement parlant. Bonne journée !
Publié le 04 Octobre 2023

@AUDRAS Frédéric Mille mercis pour vos lecture et chaleureux commentaire, Frédéric !
Je viens de réaliser que la page de votre nouvelle a disparu avec mes étoiles et appréciations. Je vais donc m'enquérir du début de votre roman ;-)...
À très bientôt. Amicalement,
Michèle

Publié le 02 Octobre 2023

J'ai été immédiatement emporté par cette écriture fluide, on s'attache au personnage et... La surprise et l'émotion qui nous submergent à la lecture des derniers mots. Bravo !

Publié le 02 Octobre 2023

@Magali Carillo Quel plaisir de lire quelques mots de vous sur ma page, chère Magali !
Mille mercis pour cette touche citronnée, écrite dans ce style unique, qui me plaît tant, et mille autres pour vos étoiles acidulées, chaleureuses... You know what ? I'm happy :-) !
Amicalement,
Michèle

Publié le 27 Septembre 2023
5
J'avais oublié les étoiles pour faire scintiller le nectar de citron!
Publié le 27 Septembre 2023

@Zoé Florent
Terrifiant et pailleté, concentré, nectar de jus de citron, MERCI!!!

Publié le 27 Septembre 2023

@A.P. Gounon C'est toujours un plaisir de te lire, chère Anne. J'espère avoir très vite l'occasion de le faire sur ta page...
Sinon, dure loi des contrastes lorsque rêves et réalité se télescopent à l'âge tendre, en effet ;-).
Mille mercis pour ton doux commentaire ; pour ta généreuse appréciation itou.
Bises et bonne fin de journée,
Michèle

Publié le 20 Septembre 2023
5
@Zoe Florent L'été, le soleil, la jeunesse et un bikini rose...et le mal, embusqué partout et toujours. Comme ce court texte est émouvant, Zoé, et comme on rêve d'un chevalier blanc à la fin ! Non, le bikini rose n'était pas un porte bonheur... Belle nouvelle bien écrite comme toujours chère Zoé, Bises Anne
Publié le 20 Septembre 2023

Bonsoir, @Lou Alpin2, et mille mercis pour votre commentaire aussi aimable qu'avisé ; pour votre constellation aussi.
Sinon, vous pensez bien (ce qui me ravit), malheureusement...
De retour de weekend, j'ai mis votre nouvelle dans ma BV ; la lirai et vous ferai part de mon sentiment dès demain, à tête reposée.
À très vite et bonne soirée.
Amicalement,
Michèle

Publié le 19 Septembre 2023

@Fukiandi gloire C'est moi qui vous remercie pour vos lecture et sympathique commentaire.
Bonne soirée ! Amicalement,
Michèle

Publié le 15 Septembre 2023

C'est vraiment incroyable, tellement concis... Merci beaucoup cher Zoe Florent.

Publié le 15 Septembre 2023

Bonsoir cher @A.WELMAN,
J'ai souvent pensé à votre essai, ces derniers jours. Aux études et expériences de Moscovici, Ricateau, Glass... dont le rappel m'a aidée à mieux comprendre certaines attitudes moutonnières.
J'ai essayé d'en conseiller la lecture, mais, je le crains, sans être entendue. Du coup, j'ai honte qu'un short texte aussi anodin que celui-ci rencontre un tel "succès" ;-).
Mille mercis pour votre commentaire généreusement étoilé et bonne soirée,
Michèle

Publié le 12 Septembre 2023
5
Oeuvre très pesante qui enthousiasme le fond du lecteur car issue d'une originale innocence-spiritualité au détriment de la pensée illusionniste. Très bon pour lire et relire comme une méditation de l'esprit non frivole.
Publié le 12 Septembre 2023

@Philippe Manne
Cher Philippe, je peux me permettre ? car votre sourire et votre commentaire m'ont fait un bien fou ;-) ! Mille mercis pour cela et bonne journée,
Michèle

Publié le 12 Septembre 2023

@Zoé Florent, j'ai bien aimé ce petit texte qui s'avale cul sec et produit parfaitement l'effet escompté...

Publié le 12 Septembre 2023

@Celine DENIS Mille mercis pour votre commentaire.
Vous avez raison de rappeler que nul besoin de porter un bikini rose pour se faire piéger, et votre remarque me renvoie à certains hommes qui, de nos jours encore, sont capables de dire que des femmes méritent ce genre de traitement pour une simple tenue vestimentaire.
Bon dimanche,
Michèle

Publié le 10 Septembre 2023

Bravo pour votre récit qui est vrai utile pour les jeunes filles. Moi qui me suis fait beaucoup agressée étant jeune et pourtant je ne portais pas de bikini loin de là.
Bonne continuation sur le chemin de l'écriture.

Publié le 09 Septembre 2023

@Annie Pic Bonjour chère Annie,
Tu as raison, Dalida m'en aurait certainement voulu de terminer cette courte nouvelle sur cette désillusion, d'autant plus qu'elle commence légère, insouciante, comme dans sa chanson.
C'est moi qui te remercie mille fois pour ton agréable passage étoilé.
Bises et bon week-end,
Michèle

Publié le 08 Septembre 2023
5
Bonjour Michèle, Sur la plage il y avait une belle fille / Qui n'avait pas peur de montrer quoi ? / Son petit itsi bitsi tini ouini, tout petit, petit, bikini / Qu'elle mettait pour la première fois / Un itsi bitsi tini ouini, tout petit, petit, bikini / Un bikini rose qui n'était pas à p'tits pois / Un deux trois voilà ce qu'il arriva : Michèle, Dalida m'a soufflé à l'oreille sa désolation de constater que le port du premier bikini de ton héroïne s'est terminé dans une amère désillusion. Bravo pour ton écrit qui va à l'essentiel et laisse à la discrétion du lecteur la suggestion de la fin. Bises Annie
Publié le 08 Septembre 2023

@Alhéna Skat Chers Alhéna et Jan,
Vos mots m'émeuvent tout autant. Vos sensibilités, votre complémentarité font de vous une très belle paire ;-).
Merci pour la touche d'humour, Jan, avec le fameux doubitchou roulé sous les aisselles :-), et mille mercis à vous deux pour ce beau commentaire étoilé.
Bonne soirée ! Amicalement,
Michèle

Publié le 06 Septembre 2023
5
@Zoé Florent J’ai beaucoup aimé votre nouvelle où vous avez si bien su décrire la candeur de cette ado naïve, ignorante du désir qu’elle peut provoquer chez certains êtres dénués de moralité et qui va subir des conséquences qu’on imagine désastreuses… Votre récit, admirablement bien dépeint, m’a profondément émue et devrait être lu à de jeunes filles pour leur faire prendre conscience que l’innocence mêlée à la crédulité peut les amener à tomber dans le piège de la perversité. Alhéna Bonjour, c’est Jan, Votre nouvelle me fait penser au doubitchou, tendre et sucré au début, mais avec une deuxième couche amère, très amère, pleine de désillusions… J’attends avec impatience d’autres textes courts de cette veine…
Publié le 06 Septembre 2023

@Fernand Fallou Bonjour, Fernand, et mille mercis pour ton commentaire à l'humour rafraîchissant, tes étoiles chaleureuses.
À l'âge de mon héroïne, je vais certainement te faire rire, mes héros ne s'appelaient pas Zorro ou Tarzan ; plutôt Jésus, Schweitzer ou encore Luther King.
Bises et bonne soirée,
Michèle

Publié le 06 Septembre 2023
5
Moi aussi, j’avais déjà lu ce texte très bien écrit, j’aime imaginer « le balancement des hanches » comme une invitation, de plus c’est un peu vrai. Difficile de rêver sur des hanches qui balancent pas. Bravo, même si c’est pas bien d’avoir amené son héroïne dans ce traquenard. Mais tout n’est pas perdu, Zorro peut arriver à tous moments. … Zorro… ou quelqu’un d’autre, …ou quelque chose d’autre, une éclipse solaire, un tsunami, Godzilla… Tarzan, hé oui, pourquoi pas Tarzan avec ses copains, les lions, les éléphants, et Tchita… à suivre… mince y a Jane… embêtant (tante)…
Publié le 06 Septembre 2023

@Galodarsac Bonsoir Patrick,
Rien n'est anodin, tout et lié, comme tu as pu en juger à la lecture de mon roman bio et du synopsis de cet écrit... Cette nouvelle a vu le jour pour la troisième fois grâce à toi ;-).
Un grand merci pour cela, et mille autres pour ton adorable commentaire et les chaleureuses étoiles associées.
Bises et bonne soirée,
Michèle

Publié le 05 Septembre 2023
5
Je redécouvre ce court texte que j'avais lu il y a longtemps, bien avant que ta biographie ne vienne l'éclairer d'un jour nouveau. Ce qui accentue d'autant le sentiment de malaise à la fin... Reste un texte très prenant qui ballade le cœur du lecteur au gré des sentiments de l'innocente, et qui s'effondre à la fin avec ses illusions. Merci Michèle pour ce nouveau partage :)
Publié le 05 Septembre 2023

@Anne Clécie C'est moi qui vous remercie, Anne.
Pour le reste, je suis bien d'accord avec vous : penser à l'été, vivre le doux sentiment d'insouciance qu'il inspire, c'est mieux, il n'y a vraiment pas photo ;-).
Mille mercis pour votre commentaire et bonne soirée.
Amicalement,
Michèle

Publié le 05 Septembre 2023

Bonjour @Zoé Florent !
Merci pour ce joli texte. Je l'ai trouvé très délicat dans sa description de cette jeune fille qui découvre son pouvoir de séduction sur les hommes... Jusqu'à la chute qui m'a désolée je dois bien le dire. Je n'avais pas envie de cela pour elle.
Une chanson de Serge Gainsbourg m'est venue en bande son : "Sea, sex and sun".
Face à la convoitise des hommes, je préfère penser à la douceur d'un été...

Publié le 05 Septembre 2023

Oh, @Papou Bezard, très heureuse surprise de vous retrouver sur la page de ce short texte !
Mille mercis pour votre signe étoilé et au plaisir de vous lire bientôt, peut-être ?
Amicalement,
Michèle

Publié le 05 Septembre 2023
5
Votre écriture est si légère que je me suis laissé emporter jusqu'à cette fin particulièrement réussie pour la "novella". Vous savez transporter le lecteur vers son propre imaginaire. Merci Michèle aka @Zoé Florent.
Publié le 05 Septembre 2023

@Parthemise33 @Michel CANAL Mille mercis d'accueillir si chaleureusement cette troisième mise en ligne de "Le bikini rose", la deuxième ayant été faite par le site lui-même, comme pour toute participation à un appel à écriture.
J'ai voulu dire en peu de mots la difficulté de protéger les jeunes-filles rêveuses, encore naïves, qui trop souvent apprennent à leur dépens ce qu'est la vraie vie.
Merci encore, bises et bonne journée à vous deux,
Michèle

Publié le 05 Septembre 2023
5
@Zoé Florent Chère Michèle, Je me souviens très bien de cette nouvelle courte, mais percutante. Tout est dans le non-dit. Pas un mot n’est à rajouter. Le silence de la mer est assourdissant. Merci Bisous Merci pour cette réédition
Publié le 04 Septembre 2023
5
@Zoé Florent, c'est toujours intéressant... et même surprenant, de voir revenir un écrit qui avait été supprimé et qu'on avait complètement oublié. Il s'agit ici d'un appel à l'écriture, donc forcément court. Je me suis laissé porter par ton écriture. Comme il s'agit d'une nouvelle, il y a une chute. Et pour le coup, bravo mon amie ! On s'attendait plus ou moins à un autre scénario. C'est la surprise totale... mais chut ! Tout est bien amené, jusqu'à la couverture qui est très réussie, illustrant parfaitement le titre. Merci pour ce partage qui nous ramène je pense à trois années en arrière... une manière de rajeunir l'espace d'un instant ! MC
Publié le 04 Septembre 2023