Michel CANAL
Biographie

Ariégeois passé par le lycée Ozenne à Toulouse, l'Ecole polytechnique de ventes, l'EMA et la faculté de droit de Montpellier, l'Institut Appert de Paris, la faculté de droit de Clermont-Ferrand, Michel Canal a fait une carrière militaire ponctuée de mutations ou séjours en France, Outre-mer, Afrique et Balkans.
Modestement auteur comme il se définit, il est venu à l'écriture pour relater une histoire sentimentale en deux tomes :
— L'éveil de Claire - Ou l'émancipation d'une jeune femme trop sage (294 pages)
— L'éveil de Claire - Journal intime (331 pages)
suivis beaucoup plus tard du petit troisième :
— L'éveil de Claire - Courrier "très intime" (30 pages)

Michel CANAL a noté ces livres

5
Cher @Boris Phillips, tu es très fort pour jouer avec les mots et avec le questionnement de tes lecteurs. Soyons pragmatique, fin observateur, comme l'eût été en son temps notre fin limier reporter Rouletabille. Tout est dit dans les deux premières lignes du synopsis. Cependant, sans dévoiler la chute, je me suis encore fait avoir. Te connaissant, j'aurais dû me méfier de "ta douce somnolence digestive... ", rappel de ton appétence culinaire. Pour ce qui est de ta narration, le "récit" sous la plume de notre amie @lamish que je salue au passage, je partage son analyse : "... froid, original, ironique et distancé... Des phrases qui disent beaucoup en peu de mots." Et j'imagine que tu as dû jubiler en écrivant cette nouvelle. Toujours un plaisir de te lire. Amitié. MC
Publié le 23 Janvier 2020
5
Cher @Jack Valmont, cela fait longtemps déjà que je voyais votre nom associé au genre qui nous caractérise, mais je n'avais pas encore pris l'initiative de découvrir vos écrits, ce que je viens de faire avec cette première partie de feuilleton, pour mon grand plaisir. Je salue à la fois votre style, non dénué d'humour, et votre liberté d'écriture... ce que je n'ai jamais osé me permettre car si vous êtes un écrivain prolifique, je ne suis qu'un auteur de circonstance. Il m'avait semblé jusqu'ici que seules les auteurs "femmes" spécialistes du genre savaient et osaient se permettre cette liberté, je constate avec plaisir que vous les égalez. J'ai été heureux de mon initiative et vous remercie pour ce partage. Avec ma plus vive sympathie. MC
Publié le 17 Janvier 2020
5
La note différenciée du commentaire plus développé a un caractère technique. La longueur de mon commentaire, détaillé pour être pertinent, exige des retours à la ligne que cette fenêtre ne permet pas. Une histoire magnifique, chère @Thalia Remmil, de la même veine que "Tendresse aveugle" publié il y a juste un an, en décembre 2018. Je te souhaite le même succès... un succès dont je ne doute pas. Tu as un talent fou, nourri par ton désir d'écrire, enrichi par ton vécu. Avec toute mon amitié et mon admiration. MC
Publié le 04 Décembre 2019
5
@Jean-Noël CADOUX, historien dans l'âme et petit-fils d'un paysan ariégeois qui a cumulé service militaire, mobilisation peu de temps après son mariage et les affres de la guerre en Alsace, c'est tout naturellement que j'ai été intéressé par "Cottage des dunes". Vous avez su, en racontant l'histoire merveilleuse de Marius et d'Henriette dans un contexte familial plus élargi, évoquer en parallèle celui très mortifère des premiers mois de la guerre qui a laminé les chasseurs alpins auxquels appartenait Marius. Je salue le travail d'historien et le talent d'écrivain pour avoir parfaitement réussi ce mélange des genres. Le lecteur est accroché autant par la famille Cadoux dont Jean-Baptiste, le père de Marius, mobilisé lui aussi quelques mois avant l'âge limite de 57 ans, a été le précurseur et le garant du patriotisme, que par les précisions sur la dureté (peu connue) des combats de septembre et octobre 1914, l'impréparation de nos forces, l'organisation — improvisée — pour faire face à l'échelle industrielle de cette guerre "moderne", le traitement des blessés à l'arrière, l'acheminement du courrier pour le moral… Le texte est perfectible, mais on se dit qu'il sera toujours temps de le faire passer entre les mains des correcteurs. Merci pour l'humanité de cette belle histoire d'amour, avec en toile de fond la folie meurtrière et destructrice de cette guerre "der des der" qui ne devait durer que quelques semaines… et dont on connaît l'ampleur et les conséquences. MC
Publié le 24 Novembre 2019
5
@ Sylvaine Allié, lorsque le lecteur sait que votre roman est inspiré de votre vécu, qu'il se situe entre fiction et récit, entre fantasme et réalité, qu'il fait suite à votre idée première de l'avoir publié sous le titre « Un papa pour Noël », il est prêt à accepter l'obsession de Marie de communiquer avec son père disparu trop tôt, brutalement, subitement, sans avoir eu le temps de lui dire au revoir, à comprendre son dialogue surréaliste, ses visites improbables de nuit dans le caveau familial, l'interaction entre le monde visible et le monde invisible. Il comprend quelle a été votre souffrance, quel amour vous lui témoignez au-delà de la mort, par quels mots, par quelle phraséologie si singulière vous avez fait le choix de faire votre deuil. Mais le lecteur n'est pas quitte pour autant. Vous le mettez encore à l'épreuve par votre rencontre avec "le Conquérant", un heureux événement qui frôlera le drame, une nouvelle souffrance, la fin tragique du "Conquérant". Faut-il se réjouir ? Si nul n'échappe à sa destinée, les épreuves permettent aussi de grandir. La résilience de Marie lui permettra de poursuivre son chemin dans la joie, sans ce sentiment d'injustice qui aurait pu l'affecter et l'empêcher d'accéder au bonheur. Une belle leçon de vie dure, cruelle, déconcertante, bouleversante, mais une prouesse littéraire que personnellement je n'aurais pas osé évoquer. Bravo ! Il fallait le faire… et vous l'avez fait, avec cette réussite qui vous a propulsée lauréate au Concours de l'auteur indépendant.
Publié le 18 Novembre 2019

Pages

monBlog

Suivez-moi sur ...

Retrouver mon actualité

2ème salon des auteurs indépendants 2 & 3 octobre 2021 à Sète (34) de 9 h à 18 h Salle Tarbouriech - Promenade du Maréchal Leclerc

En savoir plus
A lire dans les actualités