Damian Jade
Biographie

Lire, écrire et... conter.
Raconter sans trop dévoiler, laisser le lecteur lire entre les lignes ou comprendre avec ses propres références.

Auteur de nouvelles et de courts romans, dont une trilogie :
Premier volet : La complexité des choses simples
Deuxième volet : La pudeur de l'intime
Troisième volet : Après eux

Damian Jade a noté ces livres

5
Ah! je ne dirigerai pas mes pas en arrière :-) Lire, c'est aussi ça. C'est même, pour moi, d'abord ça : être chamboulé, entrer dans le vif. Je n'ai pas pu le quitter ; lu d'une traite. Ai noté : Très bon passage sur "ce qu'est la littérature, Madame". Puis un autre, sur cette relation 'intime' qu'à Adrien avec sa conseillère, à quelques mètres de distance pourtant. Formidable récit de la 'montée' au Queen. Ce qu'Olivia traverse... (je ne veux rien dévoiler, mais bravo pour la puissance du récit). Et bien sûr ces fameuses pages sur un Adrien auto-centré, d'une crédibilité totale. Non content de nous faire entrer dans leurs têtes, vous nous faites devenir eux, le temps de l'histoire. Ce livre mérite beaucoup, beaucoup plus de lecteurs.
Publié le 04 Octobre 2021
5
Je suis sous le charme. Vous n'êtes pas qu'un poète, vous êtes un peintre, un metteur en scène, un photographe. Vous détails sont à la fois délicieusement écrits et efficaces. Nous avons les images, toutes. Très inspirant. Merci !
Publié le 03 Octobre 2021
5
J'ai aimé votre humour, le style franc et direct, le côté "stalker" du personnage haut en couleurs :-) Félicitations pour ce premier écrit ici.
Publié le 29 Septembre 2021
5
Le hors sujet a toujours été ma grande force (...) Il ouvre, il perturbe, il contredit. C'est toujours un autre sujet dont il s'agit, réellement. Un peu comme le hors piste : dangereux, interdit, réprimé, mais... c'est de la neige, de la vraie, avec ses difficultés, ses imprévus, son éloignement, son calme et son silence.
Publié le 26 Septembre 2021
5
Dame exquise, si l'auteure m'y autorise, vous m'avez tant amusé ! bien que ma sève, souvent glacée, fît banquise. Votre plume trempe dans le sang d'encre de vos pauvres lecteurs, et du moindre de vos cancres, vous me feriez un adorateur. Je vous lis et vous relie à mes frissons sous couette, et point m'endormir je ne souhaite, car sans niaouli ni patchouli, je tremble du retour de votre chouette à la très chouette silhouette.
Publié le 25 Septembre 2021

Pages