Zoé Florent

Biographie

"Si tu éprouves le désir d'écrire, et nul autre que l'Esprit n'en détient le secret, tu dois maîtriser connaissance, art et magie :
la connaissance des mots et leur mélodie,
l'art d'être sans fard,
et la magie d'aimer ceux qui te liront."
(Khalil Gibran)

Élève des Beaux-arts, puis infirmière psychiatrique, Michèle, alias Zoé Florent (ex-pseudo d'auteur Lamish) a ensuite travaillé dans des secteurs très variés.
Après dix années passées en Espagne, elle s’est installée en Haute-Savoie.
Dans un genre réaliste, le plus souvent intimiste, elle a écrit de nombreuses nouvelles, des novellas, des romans...

Zoé Florent a noté ces livres

5
@Fred Opalka Bonjour Fred. Retrouver un personnage que l’on connaît déjà, revivre sa passion pour le tableau de Munch, sa relation ambiguë avec le Professeur, regarder de nouveau danser Madame Balaquine dans son dressing sur un air de Julie London, s’extasier encore sur le choix et l’assemblage des mots pour les écrire, est suffisamment rare pour être pointé, créer une alerte : “Hé, pépite, auteur talentueux en vue !” /// “Ce tout petit supplément d'âme / Cet indéfinissable charme / Ce j'n'sais quoi que d'autres (romans) n'ont pas / Qui nous met dans un drôle d'état”, le tien le possède, comme Ella, dans cette chanson signée Michel Berger. /// Y ajouter une enquête policière (certainement dans le but de le classer dans un genre qui se vend mieux) fut une erreur, selon moi. Cela a cassé le nerf de l’histoire en la diluant. Sans l’effet parasite d’autres personnages, de leurs investigations, Alex accapare toute notre attention, occupe le devant de la scène, interprète avec force le rôle qui lui revient. /// Merci pour le partage de cette séduisante nouvelle version ! Bises amicales et bonne fin de journée, Michèle
Publié le 04 Décembre 2023
5
@ Fernand Fallou Bonjour cher Fernand. Votre défi de Noël, avec Annie, est une démarche sympa, un beau cadeau de fin d’année à vos lecteurs. Mais plus que cela, vos univers, vos plumes, présentent autant de similitudes de par vos capacités d’imagination que de différences dans le fond comme dans la forme. Des différences qui valorisent vos singularités sans notion de supériorité, dans un équilibre des forces qui nous fait vous apprécier autant l’un que l’autre, mais pour des raisons différentes. Quand la malice et les acrobaties d’Annie nous bluffent, ton regard d’éternel homme-enfant curieux nous attendrit. /// Cette nouvelle fourmille de personnages de contes aussi connus que divers, et quelle prouesse d’être parvenu à mêler toutes ces histoire pour n’en faire qu’une seule qui se tient, tout en fourmillant de situations improbables, et finit bien, en promettant autant de bonheurs que d’enfants ! /// Merci pour le partage de ce joyeux méli-mélo original, persillé de quelques réflexions personnelles dont tu as le secret… Bises, bonne fin de journée et joyeux Noël ! Michèle
Publié le 03 Décembre 2023
5
@Parthemise33 Bonjour, Annie très chère. En grande étourdie, j’ai cru que “Aliho et Aliha”, de @Fernand Fallou, était sa contribution à votre défi de Noël :-). En gentleman, il a eu la gentillesse de ne pas relever, et je l’en remercie… Cela me permet donc de faire honneur aux dames en te commentant en premier. /// Alors que dire de ce joli conte sans me répéter, puisque performance imaginative, plume riche, originalité, exubérance du style, petite touche fantastique et malice sont comme toujours au rendez-vous ? Quoique… J’ai noté trois nouveautés auxquelles tu ne nous as pas habitués : la solitude de Paule, au début comme à la fin de cette nouvelle, qui contraste avec la vie de tes habituelles héroïnes, un meurtre et une enquête, qui prennent une toute autre tournure, nous réservent quelques surprises, et, cerise sur le gâteau, une séquence émotion, qui m’a fait tâtonner à droite de mon bureau à la recherche de ma boîte de Kleenex ;-)… /// Si cette fête continue à susciter autant d’émotion à l’âge adulte, il me semble que cela tient au fait qu’il s’agit de la fête de l’attention à l’autre. Envie de faire plaisir, envie de réconciliation, envie de partage… Peut-être est-ce le seul moment de l’année où l’on prend le temps d’être conscient de notre humanité, de ce qui nous lie, au-delà de tout conflit, toute considération égoïste, comme dans ce très beau film de Christian Carion, “Joyeux Noël”. /// Merci pour ce joli partage, mille bises et très joyeuses fêtes ! Michèle
Publié le 03 Décembre 2023
5
Bonjour cher @Yvar BREGEANT. Il ne sera pas dit que cet extrait d'un autre volet de votre oeuvre n'héritera pas d'une salve étoilée avant la fin de l'année... Quel immense travail de recherche et quel résultat passionnant ! /// La découverte du site de Göbekli Tepe nous propulse 1500 ans avant la datation de ce que l'on croyait le plus vieux culte du monde... avant même la culture ou l'art de la poterie... C'est tout bonnement hallucinant ! Absolument énorme ! dirait l'ami Luchini :-), tout comme la remise en cause du fait que cultes et religions seraient nés de la sédentarisation... /// Mille mercis pour le partage de cet extrait qui éclaire symboliquement une partie des mystères qui entourent les croyances et le savoir de nos lointains ancêtres. /// Bonne journée ! Amicalement, Michèle
Publié le 01 Décembre 2023
5
PS : eh zut ! Je me suis notée par inadvertance :-) !
Publié le 30 Novembre 2023

Pages