Parthemise33
Biographie

J'aime la lecture. Depuis plus de deux ans j'ai pris beaucoup de plaisir à picorer dans MBS et à échanger avec les auteurs. A rester commentatrice, je ne prenais pas de risque. J'ai donc voulu passer de l'autre côté du miroir.

Parthemise33 a noté ces livres

5
Chère @lamish Ô déesse de pierre, pour atteindre ton cœur, Il n’est qu’une manière, Boxe,boxe, il faut être vainqueur. Ce n’est pas de moi, je rends à Claude ce qui est à Nougaro Votre livre est formidable, et je ne vous raconte pas l’uppercut que j’ai reçu à la fin. Dans le même ordre d’idées, je ne parle même pas de votre texte ci-dessous. J’en reste sans voix et sans mots. J’espère que ce sont des adieux de music-hall, vous savez, ceux qui durent avec des tournées de cinq ans et plus, et qui finissent avec un contrat à vie à L’as Vegas. Bisous Merci Bisous pour votre amitié littéraire et l’ensemble de votre œuvre.
Publié le 04 Septembre 2021
5
@Fernand Fallou Cher M. FF, bravo pour cet hommage à la fois tendre et humoristique rendu à votre mère. Il fallait trouver l’idée. À partir de maintenant, je ferai gaffe aux jetons que j’emploie ainsi, ne l’oublions pas, aux sacs publicitaires. Ce sont des choses auxquelles on ne pense pas. Les commerçants peuvent avoir des susceptibilités d’adolescents travaillés par leurs hormones. Merci Bisous Merci pour cette nouvelle histoire. Ps J’attends la suite de vos aventures militaires avec impatience.
Publié le 24 Août 2021
5
@galodarsac « Quelles grâces, Seigneur, ne te dois-je point rendre À toi, ma seule gloire et mon unique bien ? Mais qui suis-je pour entreprendre D’élever mon esprit jusqu’à ton entretien ? » je vous offre quelques paroles de Corneille dans l’Imitation de J. C., pour vous remercier de cette agréable lecture. Vos poèmes ont une profondeur qui parle à l’âme. Il nous arrive à tous d’avoir une crise de foi. Et puis on boulotte un sacristain, ou un jésuite, et c’est reparti. Une petite préférence pour Le chemin de Damas et Le fleuve d’eau vive. Bien entendu, je vous délivre (je sais, c’est prétentieux et pour paraphraser le grand tragédien, qui suis-je pour délivrer quoi que ce soit ?) un accessit de diamant pour Ruteboeuf. Merci Bisous Merci, continuez à nous ravir.
Publié le 18 Août 2021
5
@Lucas Belmont8 Je n’avais pas lu les versions précédentes, donc il n’y aura pas de comparaison qualitative. Pour le coup, c’est un récit charmant et récréatif au style élégant. Merci Bisous Merci pour ce partage.
Publié le 01 Août 2021
5
@Fernand Fallou Cher M. FF, Et pour le plaisir de la lecture, vous nous offrez non pas une nouvelle, mais deux à la fois. Vous n’avez pas hésité à prendre un risque certain de présentation. C’est un peu déroutant au début, mais on s’y fait. Question de gymnastique intellectuelle. Il faut s’imaginer monter un escalier japonais. Vos protagonistes, à leur échelle, seraient-ils les archétypes de la nature intrinsèque des hommes, à savoir une extraordinaire propension à l’autodestruction ? Avec cette fable, avez-vous désiré dénoncer les comportements irrationnels de nos contemporains ? Oups ! Voilà que je fais dans le pensement ! Merci Bisous Merci pour cette réflexiation empreinte d’humanitude.
Publié le 31 Juillet 2021

Pages