Parthemise33
Biographie

J'aime la lecture. Depuis plus de deux ans j'ai pris beaucoup de plaisir à picorer dans MBS et à échanger avec les auteurs. A rester commentatrice, je ne prenais pas de risque. J'ai donc voulu passer de l'autre côté du miroir.

Parthemise33 a noté ces livres

5
Chère @M.G. Le Floch En un mot comme en cent, je vous le dis tout net, j’ai adoré votre livre. Suspens, émotion, énigme policière, tout est réuni pour une lecture agréable. Les destins parallèles des deux héroïnes se croisent (ce qui est un impossible, me dirait d’un air sévère, un mathématicien ) en une conversation séparée par presque un siècle. L’atmosphère inquiétante autour de la maison est extrêmement bien rendue. Surtout pour moi qui claque des dents lorsque j’ai le malheur de me trouver dans ce type d’habitation isolée. J’ai trouvé que par moment, c’était une ambiance à la Pierre Magnan, le mistral en moins. Merci Bisous Merci pour cette découverte.
Publié le 07 Février 2021
5
Bonsoir@Kroussar Du Cambodge je connaissais le temple d’Angkor, Norodom Sianouk, et la terrible période des Khmers Rouges. Peu de choses,, comme pour beaucoup d’autres personnes. L’Asie c’est pas la porte à côté, même en aéroplane. Son âme est multiple et envoûtante, mais lointaine. Le vingtième siècle a été traversé de massacres, génocides, déportations. Ad nauseam. Peut-être pas plus que dans les siècles précédents, mais cela s’est passé dans un monde qui se disait moderne et civilisé. Bien sûr que j’ai lu et regardé des documentaire sur le Cambodge,mais ce qui marque, ce sont les témoignages.Vous avez réussi à donner chair à cette histoire. Merci Bisous Merci pour ce partage.
Publié le 02 Février 2021
5
@HANÈS J’ai aimé ce frais bouquet de nouvelles variées . Dans leur simplicité feinte (?), vous leur avez donné une profondeur touchante, ou amusante suivant les thèmes. Merci Bisous Merci pour le partage
Publié le 31 Janvier 2021
5
@Lucas Belmont Il y a des jours où la raison vacille et l’imagination s’égare. Ma raison a vacillé dès la 4ème page et mon imagination s’est égarée à la 6ème. Pour éviter le naufrage cérébral, le pétage de claxybulle, l’orage neuronal, j’ai opté pour le lâcher prise, et je me suis fiée à votre fil d’Ariane. Excellente idée que j’ai eu là ! J’ai suivi votre récit jusqu’au bout avec grand plaisir. Merci Bisous Merci pour ce moment de lecture inattendu. Les « mésaventures » (c’est un euphémisme)de votre auteur m’ont touchée.
Publié le 23 Janvier 2021
5
« Comme un arbre dans la ville J'ai des chansons sur mes feuilles Qui s'envoleront sous l'oeil De vos fenêtres serviles Comme un arbre dans la ville » Bonjour @isabelle Coignard, votre nouvelle m’a rappelé « Un arbre dans la ville » de Maxime Le Forestier. J’ai choisi une strophe, mais j’aime toute la chanson. Un ami, dans sa promenade quotidienne avec son chien, salue tous les arbres du bosquet. Il les a baptisés selon leurs caractéristiques propres. Vous avez raison, malgré toutes les avanies qu’ils subissent, ils résisteront. Je leur fais confiance. Quelle leçon de résilience pour nous ! La nature a des ressources extraordinaires. Merci Bisous Merci pour ce partage.
Publié le 28 Décembre 2020

Pages